IMMIGRATION: NPA-MEDEF MEME COMBAT ?

Comme je l’entends parfois à l’atelier ou à la buvette du self, certains prétendent que les partis d’extrême gauche, et en particulier le NPA, sont à la solde du Medef, car eux aussi soutiennent l’immigration. Ne riez pas, je n’invente rien, de tel propos sont tenus, souvent par des militants du FN ou des sympathisants perméables à leurs idées, qui profitent du manque de repères et de références politiques et historiques de leurs interlocuteurs pour véhiculer leurs absurdités.

Depuis les grandes révolutions industrielles, le patronat n’a toujours eu qu’une seule idée, payer la main d’œuvre le moins cher possible afin de faire le plus de profit possible : c’est une constante ! Ce n’est pas l’immigration qui tire les salaires à la baisse, c’est la capitulation des salariés devant le discours patronal, car toutes les conquêtes sociales ont toujours été obtenues par des luttes. Il est trop facile de justifier sa lâcheté et sa résignation en faisant porter le poids de sa soumission par d’autres ! Si demain il n’y avait plus d’immigrés, ne croyez pas que le patronat vous augmenterait automatiquement, vous n’aurez que ce que vous prendrez ! Cela s’appelle la lutte des classes, elle n’a pas de frontière ni de préférence nationale !

Pour le Medef l’immigration est un des leviers pour diviser le monde du travail, et de tirer effectivement les salaires à la baisse. Mais s’il n’y avait pas d’immigrés le Medef s’appuierait alors sur la population la plus fragile et la plus pauvre pour exercer son chantage à l’emploi, pour le patronat il n’est pas question de couleur de peau, le capital considère seulement les ouvriers comme un réservoir de main d’œuvre, rien de plus ! Mais la mise en concurrence de la main d’œuvre n’est pas le seul moyen dont il dispose, la TVA sociale, le non payement des cotisations sur les heures sup et tous les allégements divers et variés sur les profits sont tous à terme un moyen d’appauvrir et de précariser les travailleurs. L’immigration n’est qu’une arme parmi d’autre entre les mains du Medef, mais c’est le renoncement collectif qui est la cause de la détérioration des salaires et des conditions de travail.

Pour obtenir les avancées sociales dont nous avons profitées jusqu’à aujourd’hui, nos anciens ont lutté main dans la main, travailleurs nationaux et travailleurs immigrés, unis contre le patronat. Si nos conditions de travail et nos salaires sont remis en cause, ce n’est pas à cause des immigrés, mais parce que nous avons abandonné le combat.

Le NPA n’est pas « POUR » l’immigration, le NPA est pour que toute personne soit libre de circuler, vivre et s’installer où elle  le désire. Par contre le NPA n’est pas pour la libre circulation des capitaux, pierre angulaire de tout le système marchand et de la mondialisation, défendus par le Medef. Le NPA n’est pas non plus pour la libre circulation anarchique des marchandises qui est une aberration écologique. Le NPA est pour un développement des circuits courts afin de favoriser la « consommation » des marchandises le plus prés possible de leur lieu de production. Ces décisions auraient comme conséquences une répartition plus homogène des zones de fabrication et de consommation de manière que ceux qui veulent vivre au « Pays » puissent le faire.

Le NPA est aussi pour l’auto-organisation et l’autogestion des travailleurs, il est également pour l’interdiction des licenciements, pour la réquisition des groupes qui délocalisent, pour l’expropriation des banques et le non payement de la dette qui est le résultat des cadeaux fiscaux faits aux plus riches et aux grosses entreprises du CAC40. Alors celui qui pense que le NPA fait le jeu du MEDEF,  celui-ci est mal informé, ou alors il est manipulé, mais il serait quand même bien qu’il lise ce qu’est le Medef, ce que veut le NPA et qu’il en tire ses conclusions. Il ne faut pas écouter, le matin à la machine à café, des personnes qui n’ont jamais bougé de leur vie, qui se sont toujours aplaties devant la direction et qui ont toujours laissé les autres « aller au charbon ». Ceux qui  ont profité de toutes les avancées qui ont été obtenues par les luttes de leurs collègues, mais qui, lorsque les revendications n’ont pas abouti, ont sans cesse répété : « je te l’avais bien dit que ça ne servirait à rien, c’est pour ça que je n’ai pas fait grève »

« La plupart des gouvernements traditionnels divisent les gens, ils les dressent les uns contre les autres pour affaiblir la société et les rendre gouvernables »

Lire aussi ,ici, parce que la politique est l’affaire de tous!

Publicités

6 réflexions sur “IMMIGRATION: NPA-MEDEF MEME COMBAT ?

  1. LES REPUBLINAINS
    DEVINETTE: qui est l’expresident de poche nain de jardin qui rebaptise son parti MAFIEUX a 50000 ADHERENTS « LES REPUBLINAINS » Mais QUI OUBLIE…….DE PRIER JEANNE D ARC

  2. [Citation]
    « Ce n’est pas l’immigration qui tire les salaires à la baisse, c’est la capitulation des salariés devant le discours patronal, car toutes les conquêtes sociales ont toujours été obtenues par des luttes. Il est trop facile de justifier sa lâcheté et sa résignation en faisant porter le poids de sa soumission par d’autres ! »

    Et voilà qui résume en 4 phrases la situation de notre belle démocratie avancée. Je n’irais pas jusqu’à écrire que ça me fait plaisir de lire ça mais ce qui me fait plaisir c’est de voir qu’il y a quelqu’un qui le pense et l’exprime.

    Chrys, soyez conscient que lorsque quelqu’un rend visite à un autre, il doit le faire d’une manière humble et respectueuse des occupants des lieux. Je vous invite à vous promener dans un pays ‘en voie de développement » ancienne colonie où les envahisseurs ont laissé des tas de mauvais souvenirs aux habitants naturels. Vous semblez, du moins le pensé-je, comparer vos envahisseurs à des personnes pas trop claires de peaux qui viennent voler votre boulot. Non ?

    Que faites vous donc sur ce blog, qui est un ramassis de gauchos, pour proférer de telles ignominies ? Êtes vous courageux ou simple d’esprit ?

    Relisez donc l’article ci-dessus : On y évoque le manque de conscience politique et, par conséquent, la vision à courte vue ne dépassant pas le bout du nez. Et vous êtes tombé dans le panneaux, mon vieux ! Sale affaire qui vous arrive là… Vous hurlez avec les loups, vous savez, ceux qui rentre dans Paris, Marseille, Saint Martot les Tenailles ou Égoïne sur Scie, ceux qui, comme le petit qui va bientôt dégager, nous enfument un peu plus tous les jours avec leurs peurs millénaristes qu’ils nous rentrent à coup de médias à la botte et de Loto, Bingo, Euromillion et le toutim…

    N’ayez pas peur (comme disait l’#^¤les autres (Un pape et son chanoine-président), vous y passerez comme tout le monde. Rassurez vous on s’y fait puis on meurt et là, c’est le Paradis ! : On ne pense plus à rien.

  3. Une personne qui s’installe où elle le désire, en forçant l’entrée, sans l’accord du propriétaire, ça s’appelle un envahisseur. Les gens qui viennent en aide aux envahisseurs, vous savez comment ça s’appelle… Oui, c’est bien de COLLABORATEURS que je parle.

    PS : inutile d’ironiser avec votre « Ne riez pas, je n’invente rien, de tel propos sont tenus ». OUI, de tels propos sont tenus car c’est la stricte vérité!

    • salut Chrys,
      vous parlez sans doute des français qui se sont installé dans les pays du Magreb, en Indochine et dans de nombreux pays africains a une epoque? En fait on appelait ça la colonisation, car ils arrivaient pillaient les terres detruisait les systeme existants et massacraient les populations. Aujourd’hui nos multinationales font pareils mais dans un cadre « legislatif » voté par leur semblable dans les instances internationales…..a l’epoque, les collaborateurs qui les aidaient étaient gracement renumeré et occupaient des postes importants. Actuellement ceux qui se battent pour plus de justice sociales et d’humanité sont montré du doigt et sygmatisé par les medias et les defenseurs du systeme….

  4. « Le NPA n’est pas « POUR » l’immigration, le NPA est pour que toute personne soit libre de circuler, vivre et s’installer où elle le désire »

    > donc il est un peu POUR quand même?… vu qu’il n’est pas contre…?

    • oui,
      chacun peut s’intaller la ou il le veux: un italien peut venir s’installer en France, un français peut aller s’installer au Maroc(comme c’est la mode actuellement) un japonais peut s’installer en Espagne …ect.
      Par contre ce qu’il y a de logique dans la demarche du NPA c’est qu’il est contre la libre circulation des capitaux, qui genere la pauvrete et l’immigration subit a cause du pillage des pays du sud par les pays du nord.

Les commentaires sont fermés.