PRIX CASSES ET EMPLOYEES SACRIFIEES

En Allemagne, berceau de l’entreprise, LIDL est régulièrement décriée par rapport à son attitude quasi esclavagiste envers ses employés. Non seulement le distributeur ne supporte aucune présence syndicale dans ses murs ou liquide abruptement un magasin si celui-ci s’est mis en grève, mais il fouille, observe, contrôle chacun de ses sujets régulièrement.

Le syndicat allemand Verdi a ainsi publié un « livre noir » qu’il alimente régulièrement pour dénoncer les rythmes de travail, les manques d’effectifs, les heures supplémentaires non payées, les pressions permanentes et les salaires de misère. Tel employé a ainsi reçu un avertissement où il était écrit : « La semaine dernière, vous êtes allé neuf fois aux toilettes et vous  y êtes resté en tout 72 minutes. C’est 27 minutes de plus qu’autorisé ; elles vous seront dès lors retirées de Lire la suite

Publicités

GAZ DE SCHISTE : C’EST FINI ?

Les gaz de schiste sont difficiles à extraire car encore emprisonnés dans la roche contrairement au pétrole conventionnel, qu’un simple forage vertical suffit à faire remonter en surface. Pour l’exploitation on utilise donc la technique de fracturation hydraulique qui a été développée aux États-Unis, et Lire la suite

LE CHIFFRE : 41 MILLIARDS

C’est la fortune personnelle, en dollars, de Bernard Arnault, le patron de LVMH, annoncée par le magazine Forbes. La crise, il ne la connait pas, sa fortune a progressé de 17,5 milliards d’euros en deux ans. Il est devenu l’homme le plus riche d’europe, le quatriéme au niveau mondial. Quatorze patrons français figurent dans ce classement des multimilliardaires qui disposent à leur guise d’une fortune tirée de l’exploitation des salariés. Si on les taxait, si on les obligeait à augmenter les salaires, cet argent permettrait de couvrir les besoins de la sécurité sociale et des caisses de retraites. Si la crise ne profitait a personne, il n’y aurait pas de crise……

 

aaaaaaaaaaaa

 

« Si les gens savaient ce que l’on gagne, on rétablirait la guillotine et les têtes valseraient sur les piques »

Simon Cawkwell (financier anglais)

ADIEU LA SECU !

Depuis plusieurs décennies les déremboursements se sont multipliés rendant pratiquement obligatoire l’adhésion à une complémentaire pour pouvoir se soigner et ouvrant là un fabuleux marché aux assurances privées. Délibérément on plombe les comptes de la sécu, on Lire la suite