LE PECHEUR ET LE BUSINESSMAN

Dans un petit village au bord de la mer, vivait un pécheur dans un cabanon rustique, mais accueillant, au bout d’une plage de sable fin. Tous les matins, il partait sur sa barque parmi les flots azurs d’une eau limpide et poissonneuse. Tous les matins il revenait avec suffisamment de poissons pour manger lui et sa famille. Ensuite étendu sur son hamac il faisait la sieste. Un jour après le repas alors qu’il s’apprêtait à faire un somme bien mérité de son point de vue, un homme élégamment habillé se présenta à lui :

— Bonjour, je vous observe depuis quelques jours, et je constate que tous les matins en à peine une heure et demi vous ramener assez de poissons pour votre famille. Mais si vous péchiez toute la matinée, vous attraperiez plus de poissons et vous pourriez en revendre.

Le pêcheur ouvre un œil et demande : « Mais, pourquoi faire ? »

— Et bien avec l’argent que vous gagneriez, vous pourriez acheter du matériel plus performant, ainsi vous attraperiez plus de poissons, vous gagneriez plus d’argent et ensuite vous pourriez acheter d’autres barques et vous attraperiez encore plus de poissons, et comme cela vous pourriez même acheter un chalutier.

Le pêcheur toujours dans son hamac : « Mais, pourquoi faire ? »

— Et bien, j’ai fait HEC et d’autres grandes écoles, et je pourrais vous aider à trouver des marchés à l’international, vous pourrez, avec les bénéfices, acheter toute une flotte de chalutiers, ouvrir des usines de transformation et de mise en conserve, et créer une véritable multinationale. Vous aurez des milliers d’employés qui vous rapporteront des millions de bénéfice. Vous deviendrez un homme très riche. Vous pourrez voyager où vous voulez, vous dormirez dans les meilleurs hôtels et mangerez dans les meilleurs restaurants.

Le pêcheur, toujours allongé : « Mais, pourquoi faire ? »

Et bien, vous deviendrez quelqu’un de connu et respectable, vous aurez des bureaux à New York, Londres, Hong Kong, vous rencontrerez des célébrités, on vous invitera à des réceptions et des cocktails, vous ferez partie du beau monde…

Le pêcheur, étonné : « Mais pourquoi faire ? »

Et bien, vous pourrez investir dans la finance, acheter des actions en bourse, spéculer sur la dette des états et intervenir dans les décisions des plus grands organismes qui gouvernent la planète. Vous défendrez âprement vos intérêts et celui de vos descendants en influençant les décisions des gouvernements afin que les lois vous favorisent et que personne ne remette en cause votre patrimoine.

Le pêcheur un peu agacé : « Oui, mais tout ça pourquoi ? »

Et bien ensuite, une fois que vous aurez stabilisé vos affaires, affaibli la concurrence, racheté et démantelé les entreprises qui auraient pu vous nuire, vous aurez créé un véritable empire qui comptera dans le monde des affaires. A ce moment vous pourrez enfin profiter de la vie, vous vous retirer et profiter de vos dernières années, vous achèterez un cabanon sur une plage de sable fin et vous irez pécher pour votre plaisir, vous mangerez vos prises en famille tranquillement avant de faire une petite sieste dans un hamac bercé par la brise marine…………

« Tout ça pour ça ! »

« Le vol est la passion maîtresse de la bourgeoisie, et il faut qu’à tout prix elle satisfasse sa passion ». Paul Lafargue.

Publicités

5 réflexions sur “LE PECHEUR ET LE BUSINESSMAN

  1. La réalité est pourtant tout autre. Tôt ou tard, le riche businessman va payer l’État pauvre (bah oui, si pauvre qu’il existe encore des pêcheurs à barque dans son pays à pour que celui-ci déclare :
    – Ton cabanon, monsieur le pêcheur n’est pas dans les normes de construction.Il est donc dangereux. De plus ça fait tâche dans le paysage touristique.
    En effet, le businessman a déjà racheté les terres aux alentours pour faire des hôtels. Bah oui, il a le droit puisqu’il a construit des écoles, des hôpitaux pour ce misérable pays d’assistés. En plus, il ne faut pas plaisanter avec le tourisme.
    Résultat, le pêcheur se trouve expulsé de son lopin pour rejoindre la ville, où ses congénères vivent dans les bidons villes, dans l’espoir d’un avenir… moins triste.
    « Moralité, la raison du plus riche est toujours la meilleure »

  2. En fait pourquoi faire sa c’est vrai et en plus pour les derniers jours qui risque de ne pas être nombreux il n’emportera rien avec lui donc moralité juste assé pour bien vivre cela suffit largement

    • bonjour et bonne année,
      qui est l’auteur de « LE PECHEUR ET LE BUSINESSMAN » ?
      je n’en ai aucune idée, cette histoire a été raconté par un collègue de boulot, qui lui même l’avait entendu de …bref il y a plusieurs versions qui trainent, j’ai arrangé celle-ci à ma maniére.
      cordialement
      Robert Gil

Les commentaires sont fermés.