POURQUOI CE BLOG ?

Je n’ai pas envie de créer un énième mouvement politique, pour rejoindre une mosaïque hétéroclite de personnes qui n’ont pas envie de rejoindre un mouvement ou un parti plus important sous prétexte  de perdre leur autonomie, ou leur liberté de parole.

Je désire seulement apporter ma pierre à un édifice certes fragile mais indispensable à l’émancipation et à la prise de conscience de ceux qui pensent que la politique c’est compliqué et que ce n’est pas pour eux.

Beaucoup de nos concitoyens croient sur paroles et sur images les commentaires que les classes dirigeantes diffusent dans les médias.

Beaucoup ont traversé leur propre vie sans se soucier du bien commun, mais seulement de leur petits problèmes personnels. Ils ont critiqué les grévistes et les manifestants, mais ne se sont jamais posé la question de savoir que leurs avantages, leurs acquis, leur confort, leur espérance de vie, etc … sont le résultat de luttes incessantes de la classe ouvrière pour arracher ce qui leur est dû au capital.

Lors des manifestations, les gens ne lisent pas les tracts dès qu’ils sont trop fournis (petits caractères, compacts…), et au travail, si l’on distribue quelque chose de trop dense, beaucoup de personnes disent «fait moi un résumé». Pour certain c’est simplement de la défiance dés qu’ils sont signés par un syndicat ou un parti politique.

C’est pourquoi, j’ai voulu écrire des textes aérés. Des textes courts qui traitent de différents sujets. Tout ces textes peuvent être imprimés sur une feuille A4 pour être facilement diffusés le cas échéant.

Dans ces textes j’ai essayé de ne pas faire du simplisme, mais de simplifier, de résumer ou de synthétiser des réflexions personnelles, suite à des compte-rendus de discussions militantes, ou à des articles lus dans la presse, dans des livres, à la radio, sur des journaux ou sur internet.

Certains textes sont plus sérieux, d’autres sont décalés ou traités avec humour, et certains sont en vers ou en rimes avec de véritables coups de gueule ! D’autres sont plus spécifiques à une ville ou une région.

Parfois, je publie des articles en provenance d’autres sites, articles que j’essaie aussi de condenser pour correspondre à mes critères (format et simplicité). Dans ce cas, évidemment je met le lien de l’original, afin que le lecteur puisse aller le consulter.

J’ai envie de sensibiliser une partie du public non avertie et curieuse, en espérant que la lecture de ces textes leur donnent l’envie d’aller plus loin.

J’espère que tout ceux qui disent «je ne m’occupe pas de politique», prendront conscience, que s’ils ne s’occupent pas de politique, la politique s’occupe d’eux, car dans leur vie de tous les jours, le prix des loyers, du pain, leurs conditions de travail, leur santé, l’avenir de leurs enfants, tout dépend de décisions politiques.

Ceux qui dirigent la société ont fait passer le message que la politique était une affaire de spécialistes, d’économistes, d’intellectuels ou de politologues, c’est à dire de professionnels. C’est faux, la politique est l’affaire de tous, et il faut la mettre à la portée de tous. Ce n’est pas celui qui a le plus gros salaire ou le CV le plus fourni qui a forcément raison, c’est parfois le contraire ; tout le monde peut et doit participer au débat. Mais tout est fait pour décourager le citoyen, et le slogan «tous pareils, tous pourris» n’est pas apparu par hasard !

Si le thème de l’anticapitalisme revient souvent, c’est que je pense que le capitalisme est le mal qui ronge non seulement la société et le monde, mais il endort aussi nos esprits. Nombre de citoyens de bonne foi font partie d’associations d’aide aux plus démunis, aux étrangers, aux sans papiers, aux laissés pour compte dans les quartiers ou ailleurs, militent pour les problèmes de logement, de santé, d’éducation … mais n’osent pas remettre en cause le système qui est responsable de tout cela.

Et tout est fait pour que rien ne change, le PS remplace parfois la droite a la tête du pays, mais c’est sur la pointe des pieds qu’il avance, comme s’il ne voulait pas trop aller à l’encontre du système, alors s’il n’y a pas une vraie gauche pour le titiller… Et si Europe Écologie n’a rien d’autre à nous proposer qu’un capitalisme repeint en vert…

Et pour ceux qui sont attirés par des thèses racistes, qu’il se posent la question : qui est responsable de l’immigration ? Très peu de personnes partent de chez elles par plaisir, les gens partent parce qu’ils n’ont plus rien pour vivre. Et qui a mis les pays du sud à genoux ? Qui a pillé les ressources, exploité les hommes et détruit la façon de vivre de millions d’êtres humains ? Encore une fois, c’est le capitalisme !

S’intéresser à la politique est beaucoup plus facile que l’on ne le croit, mais … chut, il ne faut pas le dire, si ça s’ébruite, cela pourrait donner des idées à certains!

ROBERT  GIL

Publicités

60 réflexions sur “POURQUOI CE BLOG ?

  1. Blanc sur fond noir ou noir sur fond blanc, peu importe ! Seules les idées développées sur ce blog sont importantes ! Et elles le sont ! De plus, elles sont riches en enseignement citoyen, elles sont des alarmes que nous devons prendre en compte, elles son,t nécessaires !

    Merci pour ce blog et les lectures tout à fait intéressantes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s