LA VIEILLE RENGAINE DU PATRONAT

Comment l’histoire répète-t-elle les arguments contre la réduction du temps de travail ? Juin 1936. La semaine tombe à quarante heures. Les maîtres de forges en Lorraine tonnent contre ce qu’ils baptisent «la loi de fainéantise sociale» : «Nos entreprises sont perdues. Comment relever le pays si

PATRIOTISME ÉCONOMIQUE : La démagogie du made in France

Les 8 et 9 septembre derniers, des Assises du produire en France se tenaient à Reims. Sous l’égide d’un ex-ministre de Sarkozy, l’UDI Yves Jégo à la tête de l’association Pro France, et d’Arnaud Montebourg, qui se proclame « candidat au service du made in France », une brochette de candidats y ont développé leur vision de

SELON QUE VOUS SOYEZ POLITICARD OU SIMPLE QUIDAM …

Le politicard est un être humain comme les autres. Enfin presque. Car un examen attentif permet tout de même de voir quelques différences avec un quidam ordinaire. Un seul exemple. Lorsque le quidam fait son marché, habillé comme un dimanche matin, c’est à dire mal, il déambule entre les étals à la recherche de

CE N’EST PAS POSSIBLE !

Et oui, ce n’est pas possible : comme les congés payés en 36 par exemple, ou en 68 avec l’augmentation du SMIC de 35 % (600 F par mois), la hausse de 10 % des salaires, la création d’une section syndicale d’entreprise, la 4ème semaine de congés payés…. Et oui, le patronat et nos politiques nous le disent […]

30 HEURES ! 30 ANS !

Ce qui manque cruellement à nos syndicalistes et politiciens de gauche c’est un peu d’imagination à la place de leur résignation ! Plutôt que demander le maintien de la retraite à 60 ans et

PATRONS ET TRAVAILLEURS SANS FRONTIERES

Alors que le patronat et le capitalisme industriel et financier globalisent les activités et les profits, délocalisent les productions, spéculent sur les dettes nationales, pillent les pays et entretiennent la soumission des populations sur toute la planète, l’on fait croire aux travailleurs qu’ils doivent s’enfermer dans un état nation et