L’HORTENSIA POUR REMPLACER LE CANNABIS

horthensiaJe vais vous faire part d’une nouvelle stupéfiante. L’hortensia de nos jardins publics ou privés ne serait plus convoité uniquement par amour des fleurs, mais pour remplacer le cannabis. Depuis quelques jours les vols d’hortensias se multiplient dans le Nord Pas de Calais comme c’est le cas en Allemagne depuis pas mal d’années.

Les spécialistes et amateurs de phytothérapie, ainsi que nos anciens, savent depuis longtemps que certaines plantes peuvent se fumer sans danger. C’est possible notamment avec par exemple le coquelicot, la menthe, le mélilot et bien d’autres encore, mais l’hortensia n’a jamais été un substitut du tabac recommandé et pour cause. Cette jolie fleur de la famille des hydrangeaceae peut se révéler à haute dose très toxique voire mortelle.

Fallait-il en parler ? Bien sûr que oui, ne serait-ce que pour prévenir des dangers de la consommation des feuilles et fleurs séchées de l’hortensia. Et puis de toute façon le mal est fait et inutile de vous préciser que ce genre de nouvelles n’a pas besoin des médias pour se propager. Le bouche à oreille et le net s’en charge très bien. La fumée n’a pas de frontières.

Mais il faut une sacré couche de naïveté pour penser un instant que le fléau va cesser comme par enchantement. Les jeunes sans beaucoup de moyens financiers n’ayant jamais peur de rien, surtout pas de l’interdit, sans oublier leur attrait pour de nouvelles expériences. Les fumeurs d’herbe en manque attiré par une substance moins chère que le cannabis, la simplicité de production de la plante ainsi que la facilité pour se la procurer dans les jardineries avec ce qu’il faut de terre de bruyère. L’impunité assurée car la loi ne pourra jamais s’opposer à la culture de cet ornement du jardin, feront chez certains facilement oublier les risques graves pour la santé.

J’entends déjà les oracles me dire, voilà encore une bonne raison pour autoriser la vente du cannabis dans notre beau pays stressé et sous la pression de l’impitoyable gouvernance socialiste. Mais oui j’entends, le hasch est moins nocif que l’alcool et pourtant autorisé par l’Etat et sa distribution légale pourrait diminuer le trafic. C’est toujours la même chanson mais de toute façon, pour ou contre, cette loi ne passera pas !

Quels sont les risques de fumer de l’hortensia séché mélangé avec son tabac habituel. En fait c’est l’acide cyanhydrique qui constitue la base du sinistre Zyklon B qui poserait problème avec des effets secondaires comme des étouffements, l’accélération du rythme cardiaque et des problèmes respiratoires. Toutefois selon un docteur interrogé par 20 minutes, les symptômes ne sont pas encore vérifiés et les effets de l’hortensia encore mal connus. Ceci n’étant pas une incitation à la consommation de ce nouveau produit mais plutôt une mise en garde.

N’empêche que malgré tout je m’inquiète un peu pour l’avenir de l’hortensia planté l’année dernière devant la maison.

Source

Lire : LE TABAC, POISON EN VENTE LIBRE

Sans oublier : SALLE DE SHOOT ET HYPOCRISIE

Publicités