13 DECEMBRE 1937

nanking-massacre

C’était à Nankin, au centre de la Chine. Les troupes Japonaises venant de livrer une difficile bataille à Shanghai contre l’armée nationaliste entrent dans la ville. La ville est sans défense et le général Matsui Iwane décide d’en faire « un terrain de jeu et d’exercice pour nos soldats ».Aussitôt commencent des massacres à grande échelle. Exécutions à la baïonnette, au sabre ou à la mitrailleuse. Viols et mutilations. Environ 20 000 viols sont commis sur des femmes de tout âge tandis que 150 000 à 300 000 personnes sont tuées ou mutilées .

Pendant six semaines Nankin sera mise à sac, femmes et enfants torturés, violés et massacrés, prisonniers utilisés pour l’entrainement à la baïonnette. Le médecin militaire Hwei écrit qu’il doit soigner de nombreuses luxations d’épaules, tant les soldats tuent à coup de sabre.

20 000 civils de tous âges sont déportés dans des camps d’expérimentation médicale et militaire où ils seront torturés sous l’œil des médecins. Après la guerre, en échange des informations obtenues lors des expérimentations humaines, les États-Unis refusent de poursuivre les savants japonais impliqués.

Cet épisode sordide de l’histoire de la Chine a été qualifié de « viol de Nankin ». Même si encore aujourd’hui, le gouvernement japonais en nie l’importance , celui-ci aura fait des centaines de milliers de morts en quelques mois et est considéré comme l’une des grandes dates recensant les crimes contre l’humanité du XXe siècle.

D’autres dates historiques ICI

Publicités