TOUS POURRIS ?…POURQUOI ?

arapetous

Outre le système capitaliste, la principale raison qui accentue le « pourrissement » des élites est le système institutionnel mis en place par la 5ème république. C’est le système électoral uninominal à deux tours qui fait voter le citoyen pour un nom et non pour des idées, qui encourage le clientélisme et le lobbyisme. Ensuite, ces élus élaboreront et voterons des lois en faveur de leurs différentes clientèles pour la plupart situées parmi les classes fortunées

Pour que les valets élus à la solde du système votent bien, on a institué des indemnités confortables à tous les niveaux des collectivités, y compris au niveau des villes et des villages. La gauche, y compris la plus honnête, en perçoit et ainsi se paye des permanents politiques sur nos impôts, bien au delà du salaire normal d’un ouvrier qualifié. Ce système pervers, encourage les élus sortants à se représenter jusqu’à la retraite, elle aussi fort bien rémunérée

La loi sur le financement des partis politiques, votée sous Rocard, donne pratiquement 2 euros par électeur aux législatives. Cette loi donne donc le jackpot à l’ex-UMP (Les Républicains)  et au PS, qui récoltent pour le moment le plus grand nombre de suffrages. Cette loi a financé les deux machines infernales qui gouvernent la France depuis 40 ans. Cette injustice fait en outre que les partis ne dépendent pas de leurs adhérents pour leur financement, et les candidats sont en fait programmés par les lobbys ou les médias-sondeurs, les adhérents sont mis devant le fait accompli et n’ont rien à dire. On ne vote donc pas pour des idées mais pour le Maire sortant ou le Président du conseil régional ou départemental. Cette habitude prise est la principale « faute » institutionnelle de la 5ème république qui privilégie le nom d’un candidat au détriment d’un programme clair pour le citoyen. De plus, en refusant le système proportionnel aux élections, on évacue les « gêneurs » issus de formations qui ne peuvent atteindre les 10% des suffrages exprimés. La 5ème république est une république monarchisante qui élit tous les 5 ans ou 6 ans les « mêmes » issus des « élites autoproclamées », il y a même les fils qui succèdent aux pères comme Poniatowski, Dassault, Giscard d’Estaing, Sarkozy, etc…

Mais même ce système sophistiqué ne suffit plus à nos élites, ils vont chercher des sous chez les riches bourgeois du CAC40, comme avec l’affaire Betancourt par exemple. Les campagnes électorales, financées par nos impôts, ne suffisent plus à ces gens. Comme aux Etats-Unis, celui ou celle qui sera élu sera celui ou celle qui aura le plus de fric pour tromper le peuple, et une fois élu oubliera les promesses de campagne favorables au peuple et sera tout dévoué aux riches qui l’ont financé.

Conclusion : Tous pourris ? En effet à cause de ce système électoral institué par la 5ème république. Pour en finir avec cette logique, qui pervertit les élus et même les citoyens par le clientélisme local pour un logement ou un emploi, il faut changer de république et mettre le citoyen au cœur des institutions futures, sans délégation de pouvoir. Si nous avons besoin d’un système électoral, pour un temps historique qui mettra fin à l’inégalité des classes, il faut la proportionnelle intégrale à toutes les élections, sur la base d’un programme élaboré par les citoyens eux-mêmes, sur la base de leur sensibilité politique et de leur idéal de société. Grandes ou petites formations politiques doivent pouvoir s’exprimer à égalité dans chaque localité ou entreprise, sans versement d’argent des collectivités ; la gratuité des campagnes nécessaires au débat démocratique sera la règle. Cela empêchera le clientélisme et le versement d’enveloppes frauduleuses.

Les mesures politiques prises par les citoyens seront ainsi respectées par tous dans une transparence totale pour un choix citoyen en toute clarté idéologique. La nouvelle société à inventer devra éviter l’argent qui pollue au profit d’un travail commun créatif pour tous et par tous. Les soi-disant élites se fonderont dans la masse citoyenne, en y apportant leur contribution sans chercher la légion d’honneur que nous supprimerons comme breloque dévaluée pour non respect du mérite.

Pour éviter le pourrissement actuel de notre société, il faut donc en finir avec le capitalisme, avec la professionnalisation de la politique et  avec la 5ème république monarchique. Il est de notre devoir de citoyen de comprendre cette nécessité afin que notre pays retrouve une autorité morale et corrige l’erreur de nos ancêtres du 18ème siècle qui supprimèrent la monarchie sans pour autant supprimer la cupidité et l’exploitation de l’homme par l’homme. C’est à notre génération de le faire pour entrer dans les livres d’histoire qu’étudieront les générations du 22ème siècle.

D’après Bernard SARTON

Ceci aussi peut vous intéresser …

« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »… Paul VALERY

Publicités

2 réflexions sur “TOUS POURRIS ?…POURQUOI ?

  1. Pingback: TOUS POURRIS ?…POURQUOI ? | bigotjoseph

  2. Je suis en total accord avec Bernard SARTON mais alors il ne faut pas que écrire de beaux articles mais ne pourrais t-on pas agir plus ?Et que pensez vous de l’idée de Melonchon pour la 6 ème république.

Les commentaires sont fermés.