AVEC CE QUI SE PASSE EN CE MOMENT

Hier, j’ai rencontré mon voisin, il me semblait soucieux, la veille il avait vu une émission sur TF1 sur l’insécurité et il m’a dit qu’il n’osait même plus prendre le bus. Alors, naïvement je lui ai demandé : « vous le prenez souvent le bus ? » Il m’a répondu: « Jamais, heureusement, parce que avec ce qui se passe en ce moment … »

Puis, en sortant de l’allée, je croise ma voisine du dessus, elle est très embêtée, car elle doit aller retirer de l’argent à un distributeur, mais elle a peur que quelqu’un la voit et lui vole son argent. Je lui fais remarqué que le distributeur est à coté de la gendarmerie et qu’à cette heure… oui me dit-elle mais maintenant « ils »piègent les distributeurs, vous savez avec ce qui se passe en ce moment …

Arrivé sur le parking de l’immeuble, j’ai donné un coup de main à un retraité qui essayait de mettre un système antivol entre le dispositif du frein à main et le levier de vitesse de sa voiture, la barre antivol qu’il avait fixée sur le volant ne facilitait pas les choses. Je lui fais remarquer, que c’était peut-être exagéré, vu que notre immeuble se trouve au fond d’une impasse et qu’il y a un portail à l’entrée. Il me répond que l’on est jamais assez prudent, surtout avec ce qui ce passe en ce moment …

Installé dans ma voiture, comme tous les matins, j’allume l’autoradio. La veille notre président donnait une conférence de presse et le chroniqueur en reprenait les principaux extraits « Nous avons supprimé 100.000 postes de fonctionnaires en 3 ans, je sais qu’il y a de la souffrance, mais avec ce qui ce passe en ce moment … »

Arrivé au travail,  je dis bonjour à la secrétaire du service, elle me dit que ce matin ça a été la galère, car à cause des travaux dans son quartier elle a mis plus d’une demi heure pour emmener son fils à l’école en voiture. Je lui dis que son fils a presque 13 ans et qu’à pied il est a moins de dix minutes de son collège. Tu n’y penses pas me répond-t-elle, personne ne laisse ses enfants aller à l’école à pied, avec tous les risques qu’il y a, surtout avec ce qui ce passe en ce moment …

Plus tard, Jean-Jacques, le comptable passe devant mon bureau, je le salue et l’interpelle, il a l’air complètement crevé : « M’en parle pas, cette nuit, ma mère m’a appelé plusieurs fois, hier elle a regardé une émission sur les délinquants sexuels, ensuite elle entendait des bruits dans son appartement, et comme ce matin elle doit sortir faire des courses, elle a peur de se faire violer ! ». Je lui dis qu’il ne faut pas psychoter, et que sa mère a plus de 70 ans ! Il me répond que ce n’est pas une raison et qu’il ne faut pas rigoler avec ça, surtout avec ce qui se passe en ce moment …

En fin d’après-midi, alors que j’avais presque fini ma journée, Joël, un collègue du service financier passe me voir, il est effondré : « je vais être licencié, pour raison économique ». Mais je lui dis que ça n’a aucun sens, que nous faisons de gros bénéfices et que nous allons prochainement ouvrir une succursale en Chine. « Justement, le directeur m’a dit que l’ouverture à l’international avait un coût, et avec tout ce qui se passe en ce moment … »

En rentrant chez moi, je repensais à la dangerosité du monde où nous vivons, peut-être que je suis trop naïf ; moi aussi aux informations je les vois ces voitures brulées, ces enfants rackettés, ces passants agressés. Il faut que j’arrête de vivre dans mon monde de bisounours : tout le monde n’est pas beau, tout le monde n’est pas gentil, nous vivons dans une jungle ! Tout en réfléchissant je me suis arrêté devant un contenair pour y jeter des bouteilles en verre. Et j’ai réalisé, que si le contenair était piégé, lorsque je jetterai les bouteilles, il explosera et je serais déchiqueté. Alors j’ai balancé mes bouteilles dans le fossé en contrebas, on n’est jamais assez prudent, surtout avec ce qui ce passe en ce moment …

« Qui préfère la sécurité a la liberté aura tôt fait de perdre les deux »…B.FRANKLIN

Et pour rester dans la dérision …

Publicités