LE PEUPLE JUIF EST-IL MANIPULE ?

Lecture: «Comment le peuple juif fut inventé» et «l’exil du peuple juif est un mythe» de S. Sand

Né en 1946, Shlomo Sand a fait ses études à  Tel-Aviv et à l’École des hautes études en sciences sociales à Paris. Il est prof d’histoire générale à l’université de Tel Aviv. Le département histoire est séparé en deux, d’un coté l’histoire générale et de l’autre l’histoire du peuple juif. La Tora qui regroupe les 5 premiers livres de la bible est enseignée à tout israélien comme des faits historiques.

Cette interprétation de l’histoire juive est l’œuvre depuis la seconde moitié du 19 siècle de personnages qui ont inventé un enchainement généalogique continu du peuple juif sur des morceaux de mémoire religieuse juive et chrétienne ; Les historiens sionistes ont fait de ces vérités bibliques une vérité historique. S.Sand, lui, soutient que l’exode qui constitue la base de l’identité d’Israël n’a pas eu lieu.

Alors, si les juifs n’ont pas été chassés de la terre promise, d’où viennent les nombreux juifs qui peuplent le pourtour de la Méditerranée et les régions slaves ? Et bien d’après les travaux de Shlomo Sand le judaïsme est une religion prosélyte qui a souvent converti de force de nombreuses peuplades, car le Mishna et le Talmud autorisent cette pratique à la conversion.

La victoire de la religion chrétienne au début du 4 siècle met fin à l’expansion du judaïsme et repousse le prosélytisme juif au marge du monde culturel chrétien, notamment chez les berbères d’Afrique du nord et en Europe de l’est ; Mais la progression de l’islam et les invasions mongoles mettent une nouvelle fois un frein à cette expansion. Les berbères judaïsés prendront part à la conquête de la péninsule ibérique au côté des arabes, et à l’Est les juifs repoussés vers les territoires allemands poseront les bases de la culture yiddish.

Mais pour l’histoire officielle tous les juifs qui peuplent la terre descendent directement des juifs qui ont été théoriquement chassés de Palestine, alors que lors des invasions arabes nombres de ceux-ci ont été convertis à l’islam. Le problème est que cette conception historique constitue la base de la politique identitaire de l’état d’Israël, elle donne lieu à une définition du judaïsme qui alimente la ségrégation et maintient à l’écart les juifs des non juifs. Vers les années 1960 les récits sur les origines plurielles des juifs ont été progressivement marginalisés par l’historiographie sioniste avant de disparaitre de la mémoire publique en Israël.

Israël se présente donc comme l’Etat des juifs et justifie la sévère discrimination qu’elle pratique à l’encontre de prés d’un quart de sa population en invoquant le mythe de la nation éternelle regroupée sur «la terre de ses ancêtres», et de ce fait Israël refuse de se concevoir comme une république existant pour ses citoyens mais seulement pour les juifs du monde entier.

Ceci est un résumé très simplifié du livre, des conférences et des théories de Shlomo Sand, qui ne s’est pas fait que des amis du coté d’Israël, ni même des palestiniens, car en fait il sous entend qu’ils sont les descendants du peuple juif resté sur place. Il met en cause une idéologie au service d’intérêts partisans qui manipule un peuple et en détruit un autre, tout cela dans un Moyen Orient transformé en poudrière, cautionné par l’occident qui refuse de prendre ses responsabilités. Dans un Moyen Orient où toutes les résolutions de l’ONU sont bafouées par un pays, sans que cela n’émeuve la communauté internationale.

«La neutralité aide l’oppresseur, jamais la victime»… E.WIESEL


Publicités

3 réflexions sur “LE PEUPLE JUIF EST-IL MANIPULE ?

  1. Elie Wiesel…celui-là même qui a toujours excusé les crimes israéliens ?…
    Celui-là même qui a déclaré: « les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans peuvent construire leurs maisons partout à Jérusalem et que c’est seulement sous la souveraineté israélienne que la liberté de culte pour toutes les religions a été garantie dans la ville »….et j’en passe…!
    Je vous assure Robert, cher Robert, qu’il y avait sûrement un autre auteur à citer, non ?
    Et pendant que j’y suis, le recommande aux lecteurs et lectrices la lecture du livre d’Eyal Sivan et Eric Hazan, magistral s’il en est : « Un état commun, entre le Jourdain et la mer  » Editions La fabrique
    2012. Encore deux juifs habités par « la haine de soi »…justement ceux que j’admire, que les militants aiment et qui sont l’honneur d’Israël…qui ne le sait même pas.
    Cordialement à tous. Marissé.

    • c’est plus la citation que l’auteur qui m’a plu et qui si on réfléchit bien se retourne contre son auteur…

  2. Si les Juifs n’étaient pas des Hébreux alors pourquoi Hitler les a t’il reconnu par leur faciès ?? La religion juive est la seule à ne pas faire de prosélytisme contrairement au Christianisme et à l’Islam.
    De plus, où allez vous installer tous les Juifs qui ont fui les pogroms dans les pays du Magreb après la création de l’Etat d’Israël et qui sont encore chassés actuellement en Tunisie par exemple par les islamistes ? En France peut-être le pays de la démocratie.

Les commentaires sont fermés.