FINANCE : HOLLANDE VA METTRE CARTE SUR TABLE

Dans un ouvrage intitulé « les 600 milliards qui manquent à la France », Antoine Peillon décrit comment en France les riches pratiquent l’évasion fiscale. Ces sommes, représentent en gros selon l’auteur quelques 600 milliards d’euros, soit environ 40 milliards d’euros par an. Plutôt que de participer au financement de l’état ou servir l’investissement industriel, ces sommes disparaissent dans les paradis fiscaux !

Ceux qui pratiquent l’évasion fiscale ce sont ceux qui nous disent aimer la France, produire français, ceux la même qui nous parlent de la grandeur de la France et qui écoutent la Marseillaise la main sur le cœur, mais entre la main et le cœur, il y a leur portefeuille! Ils nous parlent des fraudeurs du RSA, des aides des Rmistes, des fraudeurs de la sécurité sociale, alors qu’eux même ont développé avec la complicité des banques et des gouvernants un gigantesque système de détournement d’argent.

La dette et les intérêts de la dette sont remboursés à la même catégorie de personnes qui pratiquent impunément l’évasion fiscale! C’est à dire que ceux qui se plaignent d’être trop taxés,  qui fraudent le fisc, et  ne payent pas leurs impôts, demandent à ceux qui travaillent de rembourser une dette qui en définitive n’est pas la leur ! Peut-être qu’un jour les français se rendront compte que leur appauvrissement n’est pas le fait du chômeur, de l’immigré, du fonctionnaire ou du bénéficiaire du RSA, mais tout simplement d’une riche caste de privilégiés. Cette classe de parasites vient impunément sur le dos des plus faibles et leur retirent sans vergogne le fruit de leur travail !

Sarkozy nous a amusé avec la disparition des paradis fiscaux, alors  qu’avec les chambres de compensation de l’affaire clearstream, ils sont toujours là pour blanchir l’argent de la corruption et de tous les crimes liés à la prostitution, au trafic d’armes et bien sur à l’évasion fiscale.

Les liens qui unissent la politique et l’argent sont nombreux et compliqués, mais il est temps d’avoir un vrai débat sur le sujet. Il faut que le contrôle de l’argent et du crédit soit un monopole public non soumis à la concurrence des banques privées qu’il faut exproprier. Cela porterait un rude coup au système capitaliste, mais personne au PS ni au Front De Gauche ne le veut, les seuls qui préconisent cette solution sont LO et le NPA, c’est peut-être pour cela qu’en dehors des campagnes électorales ils sont marginalisés par les médias et les autres partis.

Puisque les hommes politiques pensent qu’il faut dire la vérité aux français, il est grand temps que F. Hollande explique la situation sur toutes les chaines de radios et de télévision dans une grande émission à 20H30. Qu’il parle des 600 milliards d’évasion fiscale, des 172 milliards de niches fiscales dont bénéficient les grandes entreprises, des 200 milliards annuels qui ont été accaparés par le capital sur la part des salaires. Qu’il parle des millions d’euros de remboursement d’impôt que l’on concède à ceux pour qui tous les moyens sont bons pour ne pas en payer ! Qu’il nous dise clairement que la dette de la France est voulue et entretenue par une oligarchie et un système financier dont il faut se débarrasser. Qu’il nous dise que plus aucune transaction financière d’aucun organisme ou entreprise française  ne passera par des paradis fiscaux et qu’il se battra au sein du G8, du G20 et de l’Europe pour qu’enfin l’on se débarrasse de cette calamité.

Une telle émission ferait comprendre aux français qu’on les a pris pour des jambons et plus rien ne serait comme avant ! L’argent est là, pour la sécu, pour l’éducation, pour les services publics, pour les salaires, les retraites ou le logement…les caisses sont pleines, il faut maintenant les utiliser pour le bien commun et non pour le seul profit de quelques uns ! Bravo François, vive la république, vive la France ! Oups, je m’emballe…

« Les banques, on les ferme, les banquiers, on les enferme »…Vincent AURIOL en 1925

Publicités

2 réflexions sur “FINANCE : HOLLANDE VA METTRE CARTE SUR TABLE

  1. « Peut-être qu’un jour les français se rendront compte que leur appauvrissement n’est pas le fait du chômeur, de l’immigré, du fonctionnaire ou du bénéficiaire du RSA, mais tout simplement d’une riche caste de privilégiés. »

    il y en a qui sont choqués quand certains demandent le droit de vote aux immigrés.
    pourtant, ces immigrés qui vivent et paie la TVA et autres impôts en France méritent plus le droit de vote que ces bons français qui font émigrer leur fric…

  2. Les BONS français dont parlait Sarko sont les VRAIS délinquants fiscaux ! Je propose à Monsieur Hollande de destituer de la nationalité française ces français qui ne sont pas patriotes en ne payant plus d’impôts en France mais qui, de par leur appartenance à la Nation Française, profitent toujours de toutes les infrastructures sans participer à leurs financements!

Les commentaires sont fermés.