CIRQUE ET MANIPULATION ELECTORAL

Les intérêts des travailleurs (et des chômeurs) ne sont plus représentés ni défendus. Hollande vs Sarko, c’est doublement les hommes des puissances d’argent, du système, de l’UE et de Wall Street.

Les puissances d’argent contrôlent le simulacre démocratique institutionnel. L’Etat, c’est l’Etat de cette bourgeoisie ; la presse et les médias leur appartiennent, ils en sont les actionnaires et les propriétaires. La campagne s’est déroulée selon un schéma précis de conditions préétablis : radios, télés, journaux, ont présenté, sondages pipeautés à l’appui, DSK et Sarko comme les deux finalistes obligés. Hollande est venu remplacer DSK, mais le même scénario a perduré. D’entrée, on a bourré le crâne des Français sur les sondages favorables à MLP. Puis, on a joué de la présence de Mélenchon : flatté, montré, surévalué.

Ces puissances d’argent sont internationales, leurs réseaux influents. Actifs, ils opèrent discrètement et sûrement. Ils sont les rois de la pub commerciale, ils ont fait des études très pointues sur la psychologie des masses et ils les appliquent en politique, avec les mêmes règles. Les électeurs sont des consommateurs de représentations politiques et symboliques. Il faut les satisfaire dans leurs désirs narcissiques collectifs pour les frustrer matériellement et poursuivre chômage et austérité. Ils maîtrisent les fonctionnements du peuple profond, enfouis dans un inconscient où se constitue la genèse du roman national.

Le discours de Mélenchon était simple, logique et rationnel. Créer un puissant mouvement populaire pour imposer par la force massive des urnes la demande sociale des travailleurs. Quelque chose qui se situe entre un réformisme fort et un pré-révolutionnaire lucide.

Ce sont les thèses du FN qui ont eu la préférence du corps électoral, avec certes, l’artillerie des arguments basiques : islamophobie, xénophobie, la France a peur, les barbus, le voile, le halal, etc….

Je pose la question (et je ne serai certainement pas pris très au sérieux, mais tant pis) : quels rapports entre un pays (la France), dont la 1ère œuvre littéraire, « la Chanson de Roland » est un sommet antimusulman, un symbole « Jeanne d’Arc » qui boute l’Anglais hors du royaume de France, Pétain « la Collaboration, l’étoile jaune, la rafle du Vél’ d’Hiv » et la famille Le Pen ?

Choisir entre ses intérêts propres, la condition salariée, sociale et citoyenne et le combat contre le Croissant, pour en définitive, partir en croisade dans le Nord/Pas de Calais, la Lorraine ou en PACA ; qu’est-ce que cela signifie ? Qu’ils soient d’aujourd’hui mais aussi d’hier, quels sont les symboles profondément enfouis et qui sont activement à l’œuvre ?

Comment les médias parviennent-ils à maintenir éveillés de vieux réflexes, d’anciens ressentiments et de rejets ? La préférence nationale? Mais qu’est-ce qu’il y a de « national » à haïr l’immigré et devenir anglo-saxon culturellement et politiquement ? Regardez, on parle toujours plus franglais, on se « look » US, on bouffe US, on chante US, on danse US, on bosse US, on se disneylandise, on s’américanise, fastfood, coca et hamburgers. Et au final, on laisse l’Allemagne dominer l’Europe 67 ans après le 8 mai 1945.

Qu’ont gagné, là, aujourd’hui, les lepénistes ? Quelle est leur véritable victoire, à part la haine ? A part le retour au chômage, au RSA, à Pôle emploi, à  la case départ ?

Comment se fait-il que la gauche de la gauche n’ait pas de message clair, ne parvienne pas à convaincre sur le pouvoir d’achat, la précarité, le chômage, les questions sociales? Je n’affirme rien, j’interroge, dans ce qui devrait devenir un grand débat national

Ecrit par Yapadaxan

« L’on ne sait ce que l’on doit admirer le plus, la ruse des dirigeants ou l’idiotie des gouvernés »…TCHOUANG TSEU

Publicités

5 réflexions sur “CIRQUE ET MANIPULATION ELECTORAL

  1. C’est malheureux que la gauche soit disant radical soit representé par un politicien professionnel qui n’a jamais connu le monde ouvrier et qui gagne plus de 20 000 euros par mois!

    Perso j’ai voté Poutou et je ne comprends pas que la majorité des classes populaires, les chomeurs et les precaires votent contre leurs propres interets. Je ne crois pas que ce soit par manque de « message clair », mais plutot par resignation et lobotomisation par la propagande du systeme qui repete inlassablement : on ne peut pas faire autrement!

  2. « Comment se fait-il que la gauche de la gauche n’ait pas de message clair, ne parvienne pas à convaincre sur le pouvoir d’achat, la précarité, le chômage, les questions sociales? Je n’affirme rien, j’interroge, dans ce qui devrait devenir un grand débat national »

    Réponse perso : Des résultats d’élections étonnants parce que biaisés, voire truquées, mais tellement bien préparés et assimilés par des temps de cerveaux mis à dispositions d’un matraquage médiatique sondagié sans précédent, et totalement opaque.
    Il y a dans ce pays, à l’image de certains financements illégitimes de campagnes mais pourtant validés par les plus hautes institutions pseudo démocratiques, des voyous qui sont surement près à utiliser tous les moyens pour éviter que le peuple ne viennent mettre le nez dans des affaires qui durent depuis plus de 30 ans.

  3. Je pense pour ma part que l’on caricature trop facilement le FN avec l’idée reçu de toujours qu’il es et seras quoi qu’il advienne un partit dit « raciste », Je m’explique…
    Beaucoup de personnes on dus mal a remettre en question leur positions, la plus part du temps par peur d’avoir eu tord ou de remettre en question l’éducation et les idées reçu auquel ils ont été exposé une bonne partit de leurs vie/jeunesse, ou tout simplement de défendre une cause que la majorité considère comme haineuse voir inhumaine.

    Le FN a réussi un score plutôt important en comparaison du FDG car, comme il est expliqué en fin d’article le FDG comme la majorité des partit dit de gauche n’avais pas « un message assez clair » et lors de campagne, les électeurs n’aime pas voir les représentant de partit se faire malmené par les journalistes qui eux font leur travail en pointant du doigt la majorité du temps les points faible voir les ambiguïté du programme du dit candidat auditionné. Contrairement a MLP qui il faut l’avoué avais une certaine aisance a quasi chaque intervention, elle a imposé ces propositions lors de la campagne et étais rarement déstabilisé par les journalistes qui on tous fais pour, comme d’habitude, même si son discourt étais pour le moins très direct il as frappé les esprits car elle ne divaguais pas ou n’usais pas de « détournement », « endormissement » ou « caricature » chère a nos politiques quand ils sont sans réponses aux questions qu’ils lui étais posé.

    Ce n’es que mon point de vu, je ne détient pas la vérité absolut, mais, en revanche je sais admettent mes tords je fais une constante remise en questions de mes points de vus dès que je le penses nécessaire, une infime partit de la vérité est en chacun de nous, nous percevons et interprétons tous un discoure d’une même personnes d’une manière différente suivant nos croyance, appartenance, éducations, caractère et bien d’autres points encore.

    J’ai voté FN et j’ai longtemps hésité, je le dit en fin de réponse car beaucoup de personne ne m’aurais pas lut.

    On ne naît pas raciste ou autre bêtise d’idée reçu, je ne le suis pas plus qu’un militant du FDG ou autres anti-raciste.
    Tout un chacun dois se remettre en question et remettre en question les fondement de son éducation, arrêtez avec vos préjuger et idée reçu ouvrez vous et permettez vous d’évolué prêtez oreille a vos amis mais encore plus a vos ennemis, restez ouvert et prenez le temps de la réflexion sage et multipolaire.

    G.

Les commentaires sont fermés.