VIDEO : "MOUSELAND"

Voila un pays merveilleux peuplé de souris qui élisent régulièrement des chats noirs pour les gouverner, et évidement les chats noirs votent des lois pour les chats noirs, alors un jour les souris décident de frapper un grand coup pour arrêter les chats noirs…

Publicités

5 réflexions sur “VIDEO : "MOUSELAND"

  1. Bien vu, le propos, mais aux USA bien plus qu’en France,il y a un monde des chats et un monde des souris. Si cela est aussi assez vrai en France,il y a aussi la vision des souris qui parfois ne savent pas de quoi elle parlent quand elles voient des chats partout sous prétextes qu’ils sont perchés. Et les souris Laguillier ou Besancenot, peut être d’autres plus actuelles, vivent en fait plus comme des chats que vous et moi. Ce qu’il faut, quand on est une petite souris pas contente des chats, c’est avoir des grosses coucougnettes et arrêter la pleurnicherie populiste. Il y a des chats végétariens et des souris qui savent se faire respecter par les chats, dans le milieu politique

    • Aymeric,
      ton discours est typique d’une souris qui vote pour les chats et qui essaie de se justifier. La propagande des chats a fait de toi une souris domestiquée et qui développe un « syndrome du larbin » à un stade avancé…
      A moins que ton nom a particule ne te trahisse et que tu n’est qu’un gros chat!

  2. les seuls representants du monde des souris c’est Poutou et Arthaud, mais les souris vont encore voter pour des chats ou pour une grosse chatte blonde!
    Au final les souris ont ce qu’elles meritent….

  3. Ce qu’il y a, en effet, d’époustouflifiant, c’est ce système d’élections que tout un chacun proclame démocratiques.

    Vous prenez un ami de milliardaires, lui-même millionnaire. Là, vous avez le choix : Sarko, Hollande… Ou même Villepin, Bayrou, etc….

    Il se dit candidat. Hop! aussitôt, caméras, micros, sondages, et le bonhomme s’invite chez vous. Vous lisez le canard? Vous tombez sur l’un. Ou l’autre. Vous regardez la téloche? Rebelote. Vous écoutez la radio? Idem. Et Untel dépasse son concurrent dans les sondages et patati et patata. Bon ça, ça commence facilement un an avant le jour J. Ces mêmes media vous donnent tout de suite les 2 finalistes du 2nd tour. Bref, 1 an avant, le président est DEJA élu.

    Les autres candidats? Vous déconnez, non? Arthaud, Poutou, qui c’est qu’en cause? Dégun! Entre les 2 super favoris et les 2 candidats prolétaires, y a des ténors : Bayrou, Villepin, Mélenchon, Dupont Aignan… Parfois, les media disent quelques trucs.

    Mais au bout du bout, devinez quoi? Bin, ce sont nos 2 millionnaires amis des milliardaires qui sont finalistes. Ah putain que c’est beau! 1 an avant, TF 1 et Fr 2 te filaient le quarté quinté plus dans l’ordre! Hein? Ch’vous raconte pas!… Dans l’ordre.

    Alors là, tu t’assois et tu penses : des millions de chômeurs, de RMIstes, de SMICards, de mal logés, de recalés, de loosers, de cocus et bien quoi? C’est le millionnaire ami des milliardaires qui est élu!

    Sans déc?

    N’importe quel crétin SAIT que le millionnaire va faire une politique pour les milliardaires. Que c’est même pour ça qu’il est millionnaire. Qu’il vendrait son père, sa mère, ses gosses et son âme pour l’être encore et toujours. Eh bien, l’électorat populaire, celui des banlieues, des cités, des quartiers, des villages désertifiés, les RMIstes, les SMICards, les déjà chômeurs, les bientôt chômeurs, les retraités, tout ça, tout ça, bê ils votent pour le millionnaire ami des milliardaires! Cherche pas!

    Dingue, non? Comme les chats noirs! Kif kif. Un jour, la France a élu un chat blanc. Mitterrand, qu’il s’appelait. Et alors? Comment qu’il te l’a trahi le peuple des souris! Comment qu’il te les a bouffées!…

    Et ça tourne en rond. Ouf! Bush se taille. Qui c’est qui débarque? Le Prix Nobel de la Paix. Qu’est-ce qu’elle morfle, la paix! Des drones, des bombinettes, en veux-tu, en voilà… Yemen, Pakistan, Afghanistan, Libye, Syrie, Iran… Ca dépote, les gars!

    Mais bon, on te dit : c’est ça la démocratie. Et t’en as même qui le croient. Qui te l’expliquent. Au bistrot, par exemple. Y a toujours un alcolo patriote, pétainiste et sarkozyste, qui te fait la grande leçon de la légion étrangère et de Bernadette Soubirou réunies qui te l’explique. Pas vichyste, mais bon, quand même quoi. Vichy, Pétain, hein, j’veux pas dire… question nuance…

    Et alors quoi? Foutez-moi les étrangers dehors, quoi! Halal, le voile, la polygamie, le Coran, les minarets et les extrémistes!… Et pi les Noirs, ces macaques. Sportifs, ok, mais c’est tout.

    Chats noirs, chats blancs, Sarko, Hollande ou substrats d’un bord et de l’autre…

    Ca finit en Grèce, tout ça. On te prend par derrière et tu rembourses la dette. Parce que, ça aussi, c’est la démocratie. Et c’est bien pour ça que Sarko et Hollande sont candidats. Pour pas que ça change, pour qu’on la rembourse cette putain de dette!

    Ah citoyen, ça ira! On l’a pourtant faite, nous, la révolution et c’est même pour ça qu’on a le choix entre le chat blanc et le chat noir…

Les commentaires sont fermés.