QUE NOUS DIT LE FN ?

 Pour Marine Le Pen la nation n’est pas une communauté de destin, mais repose sur une consanguinité. Quelle place occupe donc le mariage mixte, dans le programme du FN ? Les enfants nés d’un couple mixte seront-ils français ou expulsables ? Les Français seraient-ils une “race pure” que les étrangers viendraient souiller?

Dans les années 80-90, Charles Pasqua et son compère Pandraud nous avaient promis l’immigration zéro, Marine Le Pen la fixe elle à 10 000, comment arrive-t-elle à ce chiffre ? Fixer des quotas aléatoires est physiquement impossible. En revanche, cela crée une machine à générer des sans-papiers. Dans les pays où l’on stoppe la délivrance de visas, l’immigration clandestine et les trafics augmentent. Renvoyer les chômeurs étrangers dans les trois mois lorsqu’ils n’ont plus de travail correspond à la vision qu’a le FN sur le monde ouvrier, et ne tient aucunement compte de ceux qui peuvent avoir passé vingt ans de leur vie en France. 

Quant à supprimer l’aide médicale d’Etat qui garantit l’accès aux soins pour les étrangers en situation irrégulière, cela peut s’avérer très dangereux pour la santé publique. Un sans-papier qui ne peut pas être soigné, c’est un risque pour l’ensemble de la population. Remettre en cause l’AME est une mesure électoraliste, qui peut engendrer de graves complications sanitaires.

Pour lutter contre la délinquance, Marine Le Pen se réfère au modèle anglo-saxon. Elle propose de ne pas verser d’aide sociale aux délinquants récidivistes comme cela se pratique en Grande Bretagne, et pourtant la criminalité de ce pays n’a pas cessé d’augmenter. A propos de la peine de mort, on constate qu’aux Etats-Unis, la peur de la peine ne marche pas. Ces Etats connaissent la plus forte violence et le plus d’homicides. Et quant à la présomption de légitime défense, qui vise à élargir le contexte dans lequel les forces de l’ordre peuvent faire usage de leurs armes, ça va être le Farwest !

Le FN est pour le protectionnisme. D’accord, mais est-ce que cela concernerait juste la Chine ou aussi nos partenaires européens, sachant que 80% de nos échanges se font avec eux. Et, quelles mesures de rétorsion prendraient les autres pays ? Marine veut aussi sortir de l’euro, mais de manière concertée ; ce n’est pas possible. Il faudrait que tous les pays soient d’accord, alors qu’ils ont des intérêts différents. Et si elle le fait séparément, nos engagements financiers avec l’étranger continueraient à exister ! Quelle valeur aurait le franc sur le marché international ?

Elle ne remet pas la dette en cause, avec 59 000 euros par français, Marine est même plus alarmiste que le PS et l’UMP réunis. Cela justifie donc de faire des efforts sur la dépense publique, autrement dit sur les services publics. Cela justifie d’alléger le coût du travail : ce que l’on fait déjà sans discontinuité depuis 30ans avec les résultats que l’on sait ! Donc pour faire simple : moins de fonctionnaires et des salaires à la baisse pour tous (enfin pour les élus et les PDG ce n’est pas sûr).

Le FN fait croire à la protection de la classe ouvrière, alors qu’il n’est jamais la pour nous défendre, ni dans les médias, ni dans la rue. Taxer les profits, nationaliser les banques, rétablir le CDI comme seul contrat de travail et la retraite à 60 ans à taux plein, exproprier les entreprises qui délocalisent pour les mettre en autogestion ou interdire les licenciements, de tout cela, aucune trace. Sa seule réponse à la mondialisation est un protectionnisme qui ne remet jamais en cause l’exploitation capitaliste, et  ne s’oppose pas au pillage de l’Etat par une minorité de privilégiés. Le FN sait faire vibrer la fibre nationale pour endormir les électeurs et détourner leur attention. Il faut faire attention aux solutions simplistes, ce qu’elle nous propose, c’est d’arrêter nos montres pour gagner du temps !

Article prêt a imprimer

Publicités

4 réflexions sur “QUE NOUS DIT LE FN ?

  1. Le problème, à la lecture du texte, c’est que le rédacteur part clairement du postulat qu’il n’aime pas le FN, et développe ensuite son raisonnement autour de cela, ce qui est en général une méthode assez sophiste, et qui a pour conséquence d’aligner des contre-arguments là où un décryptage honnête eut été utile. Voyez par exemple le protectionnisme dont il est question: concernerait-il seulement la Chine ou les pays européens? C’est de mauvaise foi car si on veut vraiment en parler, il faudrait lire le programme du FN (qui stipule qu’à conditions de concurrence égales, il n’y a pas de barrières douanières), on en déduira que le projet du FN n’a pas été lu ou analysé.
    Donc il reste juste la petite colère d’un auteur, et c’est dommage, ça ne fait rien avancer.
    Soyons humbles devant les défis qui arrivent, et adoptons une grille de lecture juste, pas seulement partisane.

  2. Selon les 2 supporters de M. Le Pen ci-dessus, parce que leur gourou(te) ne ferait pas mieux que sarko ou hollande, cela suffirait à la faire élire.
    On voit ici tout l’argumentaire inepte des leupénistes.
    Je rappelle à ces mêmes leupénistes que la politique en France ne se limite à une bipolarisation de partis, bien que la médiacratie en général et bien pensante fasse tout pour qu’il en soit ainsi.
    Enfin, je ne pense pas qu’il soit utile de rappeler que le FN est un instrument du capitaliste, au programme néolibéral, et n’est surtout pas un parti favorable aux classes populaires et aux opuvriers en particulier.
    Néanmoins, je transmets ci-après un lien concernant une analyse tout à fait interessants sur le FN, son héritage, son idéologie, sa discours ultra démago, les immigrés comme boucs émissaires, et son rapport à l’argent :

    Le Front national : un instrument du capitalisme

Les commentaires sont fermés.