BAYROU, PRESIDENT !

François Bayrou a toujours la cote chez une partie de l’électorat qui voudrait tout changer sans rien changer. Ces discours graves, volontaristes, et emprunts d’une nostalgie gaulliste rassurent. Certes, il reste dans le vague,  mais nous ne sommes qu’au début de la campagne, et Bayrou correspond à cet électorat, qui trouve Sarkozy trop à droite, mais qui reste méfiant à l’égard des socialistes. Il sait qu’il a un créneau à exploiter et comme tous les candidats à l’élection présidentielle il a un égo surdimensionné, et peut réussir un score à 2 chiffres, pour monnayer ensuite son ralliement.

Mais un ralliement à qui ? Il se dit qu’un ralliement à Sarkozy pourrait lui valoir Matignon, mais Sarkozy a déjà promis tellement de choses à tellement de personnes que ses promesses n’engagent que ceux qui y croient… Une chose est sûre : Bayrou n’aura pas Matignon avec Hollande, mais son électorat est plus tenté par un vote  socialiste au deuxième tour  que par un vote Sarkozy. Alors ? Bayrou peut-il tourner le dos à cet électorat en se ralliant à Sarkozy ? On constate que l’on est à mille lieux d’une démocratie directe chère aux indignés, mais en plein marchandage cher aux politiques.

Ou alors l’homme qui se voit un destin pour la France pense sérieusement à la présidence. Qu’Eva Joly ou Mélenchon ne visent pas la présidence, c’est certain, ils savent bien que leur parti ne peut prétendre au plus qu’à des députés ou à des ministères. Que Marine le Pen ne vise pas la présidence c’est également certain, même présente au second tour elle ne sera jamais élue. En revanche, si Bayrou est présent au second tour, la possibilité qu’il soit élu est très loin d’être utopique, et cela doit inquiéter les états majors de L’UMPS. Sarkozy n’a vraiment plus la cote, et Hollande est un candidat par défaut, alors Bayrou…

Bayrou veut revaloriser le made en France  « on est en train de crever, il faut inverser le mouvement et redonner envie d’acheter français, c’est une démarche civique… ». Très bien, mais quels sont les produits réellement français. La  production est  mondialisée et la concurrence organisée par les grands groupes. Alors peut-on dire qu’une automobile de marque Renault, Peugeot ou Citroën est un produit de fabrication française ? Nos constructeurs, jadis nationaux, n’ont pas hésité à délocaliser une partie de leur production pour assurer de meilleurs dividendes à leur actionnaires.

François Bayrou veut créer un label France, en prenant en compte, par exemple, la part de la valeur ajoutée France incluse dans le produit. Acheter français, ce serait en quelque sorte boycotter les produits étrangers, cela n’engage à rien et fait plaisir à une partie de l’électorat, et comme il ne veut pas toucher aux règles de la libre concurrence, il met en avant « l’acheter français » pour corriger les errements du marché. Interdire les délocalisations ou permettre aux salariés victimes de ce système de reprendre leur entreprise en autogestion serait une vraie preuve de la préférence nationale, mais cela toucherait au fondement du système capitaliste, alors… Bayrou est également très préoccupé par la dette. Et bien, qu’il propose un moratoire ou un audit suivi d’une suspension de payer jusqu’à ce que l’on ait déterminé quelle partie de la dette est légitime, s’il y en a une !

Bayrou, est un politique que l’on voit depuis 30 ans, il a été ministre, il a soutenu des gouvernements qui attaquaient les travailleurs, Bayrou est un notable qui a de grandes idées pour la France mais pas pour les français, du moins pas pour les modestes. Le « projet humaniste » du Modem et de Bayrou est  un vrai programme de droite. Et par petites touches, François essaie de le vendre aux électeurs…

Article à imprimer sous forme de tract

Publicités

6 réflexions sur “BAYROU, PRESIDENT !

  1. « un lien assez interressant sur le programme du modem, decrypté intelligemment par le Front de Gauche. »
    Je ne pense pas qu’« intelligemment » soit le mot approprié…je dirais plutôt « subjectivement »
    http://www.bayrou-programme-2012.fr

  2. Voter melenchon = voter oligarchie. La majorité des français n’ont aucune envie de vivre avec le programme de merde d’Aubry ou resubir le gouvernement de Sarkosy qui met l’extrême à gauche. Donc, ils voteront Bayrou. PS: le PS n’a aucun programme pour les pauvres puisque sa clientèle, ce sont les fonctionnaires (terra nova)

  3. Sylvain,
    Melanchon est un homme politique depuis 30 ans, ce n’est pas un homme nouveau, il ne pouvait incarner l’union de toute la gauche , car le NPA ne veut pas que la politique soit un metier et avec Melenchon c’etait mal barré!
    Le Front de gauche dirige régions, départements et villes avec tous les Hollande de France et de Navarre (y compris avec le Modem à Lille et ailleurs).

    Le programme du Front de gauche, c’est de l’eau tiède, avec toutes les portes et les fenêtres ouvertes pour une alliance avec le PS.

    Maintenant, il faut attendre 2012, mais j’ai tellement avalé de couleuvre de la part du PC et du PS (Melenchon y était) que je suis plus que mefiant…

  4. Faut vraiment être gonflé pour affirmer que « Mélenchon ne vise pas la présidence « ! C’ est soit ne rien savoir de sa campagne et de celle du Front de Gauche, soit ne rien y comprendre, soit essayer de brouiller les cartes pour faire correspondre les faits avec sa théorie. C’ est de plus être singulièrement coupé de ce qui monte dans le pays. Entre Mélenchon et Bayrou , et quoi qu’ en assènent les médias , ce n’ est sûrement pas Bayrou qui a le plus de chances de se trouver au second tour !
    C’ est d’autant plus curieux que l’ auteur de cet article reprend dans les paragraphes suivants une partie de l’ argumentaire du Front de Gauche sur la politique économique préconisée par Bayrou !
    Comprend qui peut …
    (Pour mémoire, on peut s’ informer sur la campagne du FdG en allant sur le blog de JL Mélenchon. Même pas besoin de tout lire, les vidéos en disent déjà long).

  5. @ Colonel Walter Kurtz : j’encourage également chaque internaute à lire cette brochure, mais aussi à se renseigner sur le programme de François Bayrou, dont cette brochure donne une interprétation tendancieuse et parfois gaguesque, à mon humble avis. Cf. http://demsf.free.fr/index.php?post/2011/12/09/Front-de-Gauche-le-faux-le-vrai

    Je crois, comme l’auteur, qu’en reconduisant PS ou UMP, on aurait droit à la même irresponsabilité que depuis 30 ans : cette pratique lamentable qui consiste à repasser au gouvernement suivant, et à la génération suivante, une dette publique, en euros, en chômage, en corruption, en réchauffement climatique… toujours plus profonde que celle que l’on a trouvée en arrivant.

    Le changement demande des gouvernants indépendants de ces réseaux qui pillent la France.

  6. Etant un habitué des visites de ce site, et de ses articles assez virulent sur les ravages des politiques néo-libérales, sur les citoyens et le pays.
    Aussi, je suis très étonné de constater cet article assez « sympathique » sur Bayrou.
    Bayrou qui, rappelons le, est tout aussi libéral et eurobéat que sarkozy, Hollande et tous les autres larbins du système.
    A tout hasard, je me permets de transmettre à l’auteur, un lien assez interressant sur le programme du modem, decrypté intelligemment par le Front de Gauche.
    Bayrou : tout un programme

    PS : concernant vos estimations de résultat à propos du candidat Mélenchon, je serai vous, je ne vendrai pas trop vite la peau de cet animal avant de l’avoir vu battu.

Les commentaires sont fermés.