1 DECEMBRE 1945

entre 1914 et 1918 : près de 30.000 soldats africains participent aux combats. Six bataillons furent immédiatement dépéchés en France à la mobilisation. Les Tirailleurs furent engagés sur le Front dès le début des combats.

En 1940, lors de la Seconde Guerre Mondiale, le Sénégal participe de nouveau à l’effort de guerre : 80.000 Tirailleurs africains, dont un grand nombre de Sénégalais, sont envoyés au front. Ils s’illustreront particulièrement lors des campagnes d’Italie et de France.

En novembre 1945, des tirailleurs africains démobilisés, certains libérés des camps de prisonniers allemands, débarquent à Dakar et sont rassemblés au camp de Thiaroye à quelques kilomètres de la capitale. Ils y attendent de recevoir les arriérés de leur solde et de pouvoir échanger les Mark allemands touchés pendant leur captivité. En France, cela leur avait été refusé sous divers prétextes, et on leur avait promis que tout se ferait au Sénégal. Ne voyant rien venir, les tirailleurs manifestent dans le camp et obligent un gradé à signer une déclaration promettant de leur payer leur solde.  La nuit suivante, le 1er décembre 1945, l’armée française bombarde et mitraille le camp . Les tirailleurs n’avaient pas d’armes. Combien de morts? 25, 38, 60 ou plus? Quelques uns de ceux qui n’avaient pas été tués passèrent en jugement et furent emprisonnés jusqu’à ce qu’une grâce présidentielle leur soit accordée en avril 1947, lors du voyage de Vincent Auriol en AOF, mais cinq tirailleurs vont mourir en prison . En France on ignore tout. Et, les autorités coloniales tentèrent d’empêcher que ne se développe une mémoire sacrificielle, en interdisant notamment de déposer des gerbes au cimetière.

Publicités

Une réflexion sur “1 DECEMBRE 1945

  1. LE comble pour qqn qui risque sa vie et combat pour libérer Marianne.
    Se voir trahir de la sorte…
    Quelle horreur ,mais quel monde!

Les commentaires sont fermés.