LA FINANCE DICTE SA LOI

Article remplacé par:

LA FINANCE NOUS DICTE SA LOI


 

Publicités

4 réflexions sur “LA FINANCE DICTE SA LOI

  1. Les importantes manifestations «des indignés » dans le Monde – contre la Dictature financière et ses nantis – montrent la grande LIBERTE et la solide FRATERNITE de sa jeunesse.
    Afin de concentrer leurs efforts dans cette lutte capitale et de concrétiser leurs justes revendications pour plus d’EGALITE entre les citoyens, il faudrait qu’ils imposent à leur Gouvernement la CONFISCATION par leur Etat de tout patrimoine légué supérieur à X Millions de dollars par héritier (Ecrêtage) et la LIMITATION de tout revenu à X fois le SMIG – ou équivalent – par personne (Plafonnement), en fonction des caractéristiques économiques de leur propre Pays.
    Cela pourrait se faire par exemple, rapidement et facilement, en étendant les grilles Nationales des barèmes d’impositions jusqu’au maximum dissuasif de 100% sur les montants au-delà de ces deux plafonds de stocks et de flux.

  2. Pas d’accord avec Brandon !
    Soyons clair : il faut comprendre que vous êtes favorables, par exemples, aux flash notes, les darks pools, le trading haute frequence… en un mot, la dictature de la financiérisation de l’économie (et donc du monde !), l’enrichissement sans cause, le délit d’initié…
    Autant de crimes dont les très nombreux auteurs ne méritent que la prison.
    Eh oui, c’est plusieurs dizaines de milliers d’individus, par pays, qui sont responsables des dérivent maffieuses de la finance. Et c’est pour quoi, parce que ces derniers occupent des places stratégiques – à titre divers (politique, médias, enseignement)- et en vivent bien, que rien ne peut changer et que le seul espoir est la banqueroute totale pour remettre les pendules à l’heure, pour que les citoyens lambda comprennent la réalité qui est sous leur yeux mais ne veulent pas voir car il faut réfléchir et quitter TFI et autres outils de manipulation… et sanctionnent ces criminels une bonne foi pour toute !

  3. On peut s’enrichir légalement et honnêtement, ne l’oublions pas. La propriété privée protège surtout les faibles contre l’arbitraire des puissants. Qu’on foute les financiers véreux en taule bien entendu, mais qu’on fasse la part des choses sans tomber dans un communisme stupide et despotique. La finance n’est pas mauvaise en soi, seuls certains individus sont malveillants.

  4. Bonjour et merci pour cette analise . Toutefois une remise à plat du systeme et une reelle prise en charge du citoyen sera tres difficille . La dictature financiere est bien ancrée mais à coeur vaillant rien d’impossible !!! J’espere cela depuis si longtemps ! JM

Les commentaires sont fermés.