PPS: COMPRENDRE LA DETTE

Il est malhonnête de parler de dette sans examiner les avoirs. On n’est pas en faillite simplement parce qu’on est endetté, mais seulement quand on a plus de dettes que d’avoirs. Mais si l’on brade ses biens, et que l’on continue à rembourser sa dette on se met soi-même dans une situation difficile.

L’Etat n’est plus qu’une courroie  de transmission  qui sert  à  enrichir les riches et appauvrir les pauvres. Il n’y a donc  pas  transfert  entre générations comme l’on  veut nous faire croire , mais transfert entre couches sociales. Les uns hériteront de la dette, les autres de l’argent de la dette!

     detdetdetdetdet

Cliquez sur le lien ci dessous et faites suivre…

PPS: COMPRENDRE LA DETTE

Publicités
Cette entrée a été publiée dans PPS. Bookmarquez ce permalien.

5 réflexions sur “PPS: COMPRENDRE LA DETTE

  1. Dans ma ville ont à tout vendu pour renflouer les caisses, reste plus que les bâtiments administratifs qu’il faudrait démanteler et retaper pour les vendre et les logements sociaux. Mais une chose est sur le patrimoine ne dépasse plus la dette depuis longtemps.

  2. Dramatique de constater que si peu de personnes s’inquiètent des conditions de création et droits/pouvoirs du FESF !…AINSI QUE LES SANCTIONS SOUS 7 JOURS !!!

    LISEZ ceci, parlez-en et faites suivre…Merci…!!!

    http://is.gd/Cqd9CW

  3. La Tour Eiffel appartient à Paris et non à l’État français; Société cotée dont vous pouvez être actionnaire. Ces derniers temps l’état a beaucoup vendu et dernièrement cherchait encore à se séparer de l’hôtel de la marine nationale siège de l’état major place de la concorde! les guerres çà coûtent et nos gouvernants découvrent que nous serions endettés!Quand on songe que 4 milliards mettaient la société générale à terre (affaire Kerviel) Aujourd’hui une croix sur les dettes grecques çà devrait faire bobo aux riches prêteurs qui touchent quand même 50 milliards d’intérêts l’an de la part de l’état français.

  4. La France a bien vendu ses jeunes pour aller au STO, qui empêcherait un malade, ou un parlement de malades de vendre la tour Eiffel à une société privée allemande ; elle resterait sur place, elle serait mise en exploitation commerciale et les royalties iraient outre Rhin, renforcer l’excédent de la BP allemande.L’impôt sur les sociétés serait payé au Trésor Français. ON pourrait faire un foutu business avec toutes nos vieilleries.

    N’ayez crainte, tout arrive.

  5. L’argument du patrimoine à mettre en face de la dette est à utiliser avec prudence selon moi. Nous n’allons pas vendre la tour Eiffel !
    Sur le sujet de la dette, il me semble plus important actuellement d’expliquer les mécanismes de création monétaire sous-jacents. J’ai peur que le ton trop militant de votre présentation (même si je partage globalement les arguments présentés) ne desserve cet objectif qui est à mes yeux fondamental.
    Et puis, attention aux fautes d’orthographe, il y en a d’énormes dans votre document.

Les commentaires sont fermés.