11 SEPTEMBRE 1973

Salvador Allende, élu démocratiquement en 1970, entreprend des réformes qui satisfont le peuple mais mécontentent les milieux des affaires (hausse des salaires, réforme agraire, nationalisations). Les États-Unis voient d’un très mauvais œil l’implantation d’un régime socialiste en Amérique du Sud, qui pourrait donner des idées à d’autre et remettre en cause la main mise des multinationales américaines sur le continent.

Le 11 septembre 1973, le gouvernement socialiste du président Salvador Allende est brutalement renversé lors d’un coup d’État militaire. Au petit matin, sur l’ordre du général Augusto Pinochet, les troupes militaires investissent les rues de Santiago, capitale du Chili. Ce jour-là, refusant toute reddition aux militaires putschistes, Salvador Allende, trouve la mort sous les assauts répétés de l’armée et le bombardement du palais présidentiel.

Les arrestations, la torture et les milliers d’assassinats qui suivirent la chute du gouvernement Allende firent de cette journée de septembre 1973 le début d’une série noire qui laissa, dans le cœur des Chiliens, une plaie qui peine à se refermer, aujourd’hui encore. Les chiffres font état de 60000 victimes, tortures, exécutions, assassinats politiques , et nombreux sont ceux qui ont disparut sans laisser de trace. Soutenu par les États-Unis, Pinochet devient président de la République en 1975 et restera à la tête du Chili jusqu’en 1990, imposant un régime de terreur. Jusqu’à la fin le dictateur restera en très bon terme avec tous les représentants des régimes « démocratiques », et de tous les  gouvernements attachés « aux droits de l’homme ». Même le pape Jean Paul II lui rendra visite……….

 » Les dictatures fomentent l’oppression, les dictatures fomentent la servilité, les dictatures fomentent la cruauté ; mais le plus abominable est qu’elles fomentent l’idiotie »  J.L. BORGES

Publicités

8 réflexions sur “11 SEPTEMBRE 1973

  1. Message à tous les camarades qui haïssent le régime libéral-capitaliste-cosmopolite-etc. :
    Il restent encore quelques pays socialistes (Cuba, Corée du Nord, Zimbabwe, Birmanie, entre autres). Pourquoi vous n’allez pas vivre dans ces paradis au lieu de souffrir les horreurs du méchant libéralisme ?

    Euh, un petit problème : dans ces paradis, vous ne pourriez plus surfer sur ce site magnifique, parce que les seuls à avoir un ordinateur et internet sont les apparatchiks …

  2. Bonjour Pagifer,
    ton commentaire n’a pas été modifié, seul le texte que tu avait recopié a été supprimé car il correspond exactement au lien que tu a laissé. Voila, pour le reste c’est ce que tu a écrit. Personne ne s’amuse a modifier les commentaires, parfois ils sont supprimés s’ils comportent des caractères injurieux ou autres, c’est tout.

  3. Le commentaire que j’ai écrit sur « conscience citoyenne responsable » a été modifié par quelqu’un, probablement par les administrateurs du site. J’avais écrit le contraire de ce qui apparaît maintenant, c’est à dire que on ne peut pas oublier les assassinats commis sous Pinochet. Bravo la « conscience citoyenne responsable » des administrateurs du site !!

  4. J’ espérais qu’ il y aurait plus de monde pour relever le caractère proprement scandaleux du commentaire de Pagifer. Soit on n’ est que 2 à l’ avoir lu, soit l’ inculture politique et la désinformation ont atteint des proportions très inquiétantes. Parce que inverser la réalité à ce point, il faut le faire ! Si, il faut condamner, et avec la plus grande force, le régime de Pinochet ! Si, il faut condamner sa violence qui fit un nombre de victimes estimé à au moins 3000, soit plus que l’ attentat contre les tours de New-York ! Non, ce n’ est pas Allende qui en est responsable ! Lui et le peuple chilien sont les victimes. Et nous avec ! Nous parce que le régime de Pinochet a servi de laboratoire à un certain Milton Friedman et a été le point de départ de la révolution ultralibérale qui a submergé la planète pour son malheur depuis 30 ans et dont nous n’ avons pas fini de payer les conséquences. On comprend là comment on en arrive au site en question qui n’ est qu’ un tissu de désinformation et de propagande ultralibérale. La place manque ici pour démonter ligne à ligne l’ article cité et c’ est fort dommage parce que c’ est un cas d’ école de manipulation et de désinformation. J’ espère qu’ on le fera étudier comme tel dans les écoles de journalisme !
    Je terminerai en renouvelant l’ éternel avertissement : ce n’ est pas parce que c’ est écrit sur un site que c’ est vrai. Il importe de recouper et vérifier toute info ( et il n’ y a pas que le web pour çà, loin s’ en faut !) et faire fonctionner son cerveau .

  5. a Pagifer,
    je suis allé voir sur le site que tu donne….il est financé par qui? C’est un site populiste, un brin fasciste (enfin un gros brin!), et ultra liberal qui est dans la droite ligne de la propagande officiel du Medef et de ses acolytes. Tu n’a que ça comme référence? Vous n’en avez pas marre de raconter les mêmes salades depuis 50 ans?
    Le pire c’est que des gens qui n’arrivent pas « à joindre les deux bouts » et gagnent une misère se font manipuler par vos mensonges et créent eux même leur propre malheur!

Les commentaires sont fermés.