LE FN DEFENSEUR DES CLASSES POPULAIRES

Quand dans la même émission, Marine Le Pen, fustige les travailleurs immigrés et que l’instant d’après elle demande la présence de l’armée pour protéger nos multinationales qui exploitent et pillent  les richesses d’autres pays, on comprend que son seul objectif est la défense du capitalisme ! C’est souvent à cause de cette colonisation économique, que les populations spoliées n’ont d’autre choix que l’immigration.

Faire croire à la protection de la classe ouvrière, alors que le FN n’a aucune proposition qui remette en cause les intérêts des plus riches est une véritable escroquerie. Taxer les profits, renationaliser les entreprises ou interdire les licenciements, tout cela est un sujet tabou dans le parti. Ses propositions économiques n’ont rien à envier aux régressions sociales de Sarkozy : fin des 35 h, casse du code du travail ou destruction des protections sociales. Le programme du FN est dans la droite ligne de l’UMP : non remplacement des départs à la retraite dans la fonction publique, destruction de l’hôpital public et privatisation de l’éducation. Il propose même de « travailler plus pour gagner plus »… comme Sarkozy ! Sa seule réponse à la mondialisation est un protectionnisme qui ne remet jamais en cause l’exploitation capitaliste, et  ne s’attaque pas au pillage de l’Etat par une minorité de privilégiés. Faire vibrer la fibre nationale et patriotique pour endormir les électeurs et détourner leur attention.

Ses propositions fiscales de suppression des impôts les plus justes (impôt sur le revenu, ISF, cotisations patronales) profiteraient aux riches et empêcheraient le financement de services publics utiles à la population (santé, éducation, transports, assurance chômage…) En revanche pour ce qui est de l’impôt le plus injuste, la TVA, il ne souhaite évidemment pas le remettre en cause. Tuer les impôts comme le veut le FN, c’est tuer toute politique de solidarité et de redistribution des richesses en faveur des plus démunis. Cette politique inégalitaire a besoin d’un bouc-émissaire. Ce n’est pas aux riches et aux spéculateurs qu’il veut faire payer la crise mais aux immigrés, et en filigrane à tous les salariés ! Le FN cherche à diviser français et étrangers, ce qui lui évite de s’attaquer aux vrais responsables. Son programme au service des plus riches n’a rien d’anticapitaliste et aggrave les inégalités. Le capital et la bourgeoisie n’ont rien à craindre du Front National.

Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites ? Non ! Car il est hostile à toute organisation du mouvement ouvrier, il dénonce systématiquement les activités des syndicats. Il souhaite d’ailleurs les remplacer par des corporations bien inoffensives où les travailleurs et les patrons auraient soi-disant les mêmes intérêts. Il est vrai que le FN ne semble pas connaître la réalité de la souffrance au travail ou les accidents du travail puisqu’il n’en parle jamais. Ne nous trompons pas de colère ! Le Front National doit être combattu par une vraie politique d’alternative au capitalisme.

Comme Nicolas Sarkozy a brouillé les pistes en citant Jaurès, en promettant tout et son contraire, en fustigeant le capitalisme ou en félicitant les fonctionnaires, Marine Le Pen continue la déstructuration du discours politique par rapport aux réalités sociales. Par temps de crise, islam et immigration font toujours le bonheur du populisme d’extrême droite.

Publicités

10 réflexions sur “LE FN DEFENSEUR DES CLASSES POPULAIRES

  1. Dire que Marine Le Pen défend le capitalisme c’est un peu comme dire que L’abbé Pierre défendait le CAC 40. Ca se voit que les auteurs de cet article ne se sont jamais penchés sur son programme économique -qui a d’ailleurs le mérite d’exister (et depuis le mois de novembre), contrairement au PS et à l’UMP qui ne sont bons qu’à s’envoyer des « petis » et des « sale mec »- puisque 90% de cet article, c’est de la diffamation pure et simple. Par exemple, elle ne veut pas remettre en cause les 35H et elle ne veut pas non plus continuer le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux.
    Marine Le Pen n’a pas un programme social ?
    – augmentation de 200 euros de tous les salaires inférieurs à 1.4 smic (compensés par la taxe sur les importations)
    – baisse de la TIPP (compensée par une taxe sur Total)
    – taxation des entreprises françaises qui vendent en France mais ne produisent pas en France.

    Si ça, ce n’est pas social…

    Et sachez qu’un de ses précesseurs à la présidentielle a également été accusé de fascistes par les socialistes et les communistes…un certain Charles de Gaulle.

  2. Yazan, l’OCDE ne fait qu’émettre les chiffres fournis par les gouvernements membres.
    Souvent farfelus et arrangés pour soutenir la politique économique globale, et de chaque pays dans une moindre mesure. Elle a un rôle politique avant tout, et non de faire de la statistique. Si des médias comme le Monde ne savent pas faire la part des choses et les citent à tout bout de champ, c’est leur problème et leur crédibilité qui en prends un coup. Car ce qu’ils font en vérité, c’est soutenir un libéralisme mondial en construction.

    Quand à vos arguments ils me semblent très fantasmagoriques. J’ai étudié un peu le discours de madame Le Pen, il est différent de l’ancien FN, radicalement novateur. C’est bien la seule politique qui tape sur le libéralisme pour justement aider les petites gens qui commencent à sentir que ça va mal. Je ne dit pas que je suis pour ce parti, je constate qu’actuellement elle est le plus en phase avec les attentes des Français, surtout sur le plan économique.
    Tout les autres, même Monsieur Mélenchon sont pour cette forme d’esclavagisme moderne qui consiste à laisser l’état emprunter sur les marchés financiers, les 99% asservis par les 1% du pouvoir pécuniaire.

    Attention donc à ne pas laisser l’extrême droite jouer sur l’incompétence, peut être volontaire, des autres partis qui ne savent l’attaquer que dans la caricature. On n’est plus en 1930, ce n’est pas le NSDAP ouvrier.

  3. Si presque 50% des ouvriers votent pour Marine c’est sans doute qu’ils ont une raison !
    MARINE ne force personne à voter pour elle, c’est ceci la démocratie.

    Maintenant le PS qui n’a plus cet électorat traditionnel, voudrait le remplacer par des étrangers, voilà le vrai scandale de l’anti-France et de l’irresponsabilité politique.

    Mettre les clandestins et les étrangers dans une concurrence déloyale vis à vis de nos français les plus pauvres, leurs donner des droits supplémentaires aux nationaux via le biais d’associations SOS racisme Halde, Licra et même créer des statuts de supériorité grâce à la fameuse discrimination positive, qui n’est autre qu’une ségrégation au détriment des nationaux, voilà l’autre scandale et la raison pour laquelle nos compatriotes voteront Marine prochainement.

    Par ailleurs, le programme du PS est une farce idéologique dont toutes les promesses seront impossible à tenir. Car promettre du soleil 365 jours par an et des lingots d’or qui tombent du ciel en début de mois, ceci en pleine crise mondiale et en plein crise de l’euro, est tout bonnement RISIBLE.
    Autant d’ailleurs que ces fonctionnaires qu’ils veulent voir doubler en nombre (éducation nationale entre autres) et qu’ils payeront en monnaie de singe !

    Il est grand temps que nos chers PdeGauche prennent une grande claque aux élections pour les faire redescendre sur terre et j’espère qu’ils pleureront tous comme leur ex égérie la Ségolène qui n’est plus en amour avec son peuple !

    Eh oui, à force de dénigrer le peuple et de l’obliger à être comme ils veulent via les merdias et leur idéologique de la pensée unique gaucho, celui-ci se rebelle …

  4. Afin d’ajouter mon grain de sel, je préciserai également que les arguments du FN sont très simples à démonter méthodiquement, un par un, cela nécessite par contre du travail étand donné la vitesse à laquelle le FN s’en trouve de nouveau (ça, c’est la caractéristique fondamentale de l’autoritarisme maladif, une défense psychologique expliquant pourquoi on ne peut débattre avec pas mal de proches du FN: le pouvoir, la politique et l’extrême droite)
    Un exemple de ces mensonges du FN, dans son constat sur l’immigration, le parti cite des émetteurs de statistiques tel l’OCDE, mais lorsqu’on confirme les chiffres du FN auprès de cet émetteur, oh (non) surprise: tout est faux (voir: Les petits mensonges du FN sur l’immigration)
    CQFD!!!!

  5. salut les gars du FN,
    aller a la sortie des usines ne prouve absolument rien, Hitler faisait pareil, et il promettait des tas de trucs au peuple, mais les bonnes affaires ont été pour la riche bourgeoisie. En cas de crise, le capital pour prospérer a besoin de l’extreme droite, celle-ci sous des discourt simplistes et populistes attise les haines entre les pauvres et detourne l’attention des vrais coupables, son discourt n’a pas changé depuis des generations (prenez les discourts des années 1930 en France et ceux anterieurs en Italie, ce sont les memes). Si vous croyez que le Medef et les actionnaires de la finance sont contre le FN, vous aller tomber de haut!
    Sur ce site vous avez une explication trés simple mais reel sur la dette, que va faire le FN pour l’annuler ?
    Et toujours sur ce site vous avez un PPS trés bien fait pour expliquer le « non probleme » des retraites, quelle est la position du FN ? (c’est vrai qu’aprés l’importante mobilisation populaire, le FN a revu sa copie, plus par opportunisme que par conviction)

    Une des arnaques est egalement de designer comme adversaires : les plus riches et les plus pauvres????On ne peut combattre les deux, plus les riches s’enrichissent, plus les pauvres s’appauvrissent, il faudra choisir son camp, et Marine l’a deja fait….

  6. ET VOILA!!!!Encore du grand n’importe quoi comme d’habitude,Si le FN est contre les travailleurs,pourquoi le MEDEF attaque sans arrêt MARINE sur son programme économique,et il y à que les riches pour contester le plan FN!!!Et vous savez bien que MARINE va à la sortie des usines et ne suis pas les faux syndicats qui ont signés tous les traités pour aider à la délocalisation et à la ruine de l’industrie Française(avec l’aide de l’UMPS bien sûr)

  7. ce qu’il ne faut pas entendre….. Vous faites tous pareil, au lieu d’argumenter sur les propos du front, vous vous contentez d’inventer des situations qui n’auront jamais lieux pour effrayer la population… non, le FN ne virera jamais les étranger « francisé » (comme « Gollnish, un nom qui n’a rien de français d’origine, je vous le rappelle, et qui pourtant n’a rien d’un simple militant)

    alors arrete un peu vos chasses aux sorcières, et acceptez votre défaite. Le front national à rassemblé la France, le peuple, et continueras sa perçée en remontant notre économie…

    vive la France, donc vive le FN !

  8. Yann, vous avez dit l’essentiel, mais je me permets d’ajouter mon grain de sel.

    Quand on voit qu’il subsiste encore des personnes comme Christophe, ça me rend malade… Que se passerait-il si un parti aussi immonde passait au pouvoir : vous le savez déjà, le sang du peuple innocent coulerait, les milices du FN seraient dignes de commandos nazis et les camps de concentration seraient leur mode de vie… Même si ces propos font clichés, ce n’est malheureusement que la vérité.

    D’origine Espagnole, je n’aurais que le choix de prendre mes jambes à mon cou pour partir très loin de ce pays moribond qui pourtant a vu naitre mes parents… Avant c’était la terre des droits de l’homme, maintenant je ne sais plus trop.

    Mes amis, même les plus modérés, me parlent de partir pour retrouver leur pays d’origine. Entendre ça, me fait mal au coeur pour eux mais me montre aussi que nous perdrions une richesse humaine énorme si les fils d’immigrés s’en allaient et qu’à l’instar de l’Espagne en 1936, si Le Pen passait, il ne resterait plus que des fascistes dans ce pays, la Retirada du XXIème siècle se ferait effectivement mais dans des conditions aussi voire plus sanglantes qu’à l’époque aux frontières franco-espagnole.

    Un pays fasciste perd de sa couleur, de sa richesse sociale, de sa culture et finalement de sa raison de vivre. Je travaille dans le social pour épauler les plus démunis, et je me rends compte que nous nous sentons de plus en plus fragilisés face aux attaques de l’UMP (baisse de subventions, changement des lois en notre défaveur). L’Etat déjà incapable d’épauler les plus malheureux en rajoute une couche en tentant de détruire les associations qui prennent en charge son rôle perdu ou plutot volontairement oublié.
    Si les associations, défenseurs des plus démunis, disparaissent un jour, ce sera la fin de la fin et le début de l’épidémie de peste noire sur un pays déjà bien malade.

    Théoriquement, si les associations devaient disparaitre, cela signifierait que potentiellement, l’état aurait repris son rôle de protection des plus démunis et serait donc théoriquement un état socialiste ou communiste.

    Cependant, comme vous l’avez compris, je ne fais pas allusion à ce mécanisme mais à l’autre alternitative fasciste, qui aura détruit d’un coup de pied une fourmillière pour répandre la terreur et le chaos à travers un pays.

    Avant d’en arriver là, il faut souhaiter le retour d’un état plus social, plus juste, qui pourrait éventuellement endiguer la montée du FN. Les années beruriers noirs nous manquent à tous. Les années 70/80 par leur naïveté étaient quand même une période heureuse et insouciante.

  9. L’extreme droite a toujours été contre les travailleurs, aprés le front populaire, le patronat et l’extreme droite ont speculé contre le franc et ensuite collaboré avec l’Allemegne nazi. Les milices fascistes ont combattus les resistants. L’organisation d’extreme droite « la cagoule » recrutait egalement dans les milieux mafieux…

    Si le FN veut defendre les travailleurs rien ne l’empeche d’organiser des rassemblement ou des manifestation en dehors de la cgt et des autres syndicats. Mais lorsque les dirigeants du parti sont des notables et des milliardaires ont ne peut que vouloir une exploitation de plus en plus grande des travailleurs, rentabilité oblige!!!

    La cgt est d’ailleurs loin d’etre un bastion du PC, lors des election de 2002, seul 7% ont voté pour M.G.Buffet!

    Pour le capitalisme, l’extreme droite est un moyen de reprendre la main, en designants des boucs émissaires: le reveil risque d’etre dur pour ceux qui se seront fait berné par les bonnes paroles de M.LePen;Vous ne faites pas parti de son monde. Les Bouygues,Dassault, les actionnaires du CAC 40 et les amis de Sarkozy doivent bien rigoler de votre stupitité….

  10. « Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour … »

    Vrai le FN est un parti ouvrier, mais refuse de s’afficher aux cotés des cégétistes qui font semblant de de les défendre en bradant leurs droits au gouvernement depuis trop longtemps! Et surtout la CGT syndicat soit disant apolitique depuis 1990, est en réalité toujours inféodé au parti communiste.

    La dernière preuve étant que lorsqu’un de ses adhérents se présente aux cantonales sous l’étiquette du FN, la direction de la CGT elle même exclue l’ensemble de la section qui a apporté son soutient au dit candidat…

Les commentaires sont fermés.