LOPPSI 2, PROTEGER LE SYSTEME !

En 46 articles, la loi « LOPPSI 2 » porte atteinte à la démocratie et s’attaque aux libertés. Pour pallier à l’absence de véritable politique du logement, le gouvernement par l’intermédiaire de cette loi criminalise les plus démunis. Le droit opposable au logement devient une gigantesque escroquerie. Mais plus inquiétant il s’agit aussi du contrôle des individus. La libre expression qui va a l’encontre du système est considérée comme subversive.

Au moment où des SDF meurent de froid dans la rue, alors que des centaines de milliers de mètres carrés appartenant à de grandes société ou à de richissimes particuliers sont laissés à l’abandon, la loi « LOPPSI 2 » prévoit des procédures d’expulsion pour les plus démunis.

Les habitants de yourtes, cabanes, caravanes ou mobil homes peuvent être expulsés dans les 48 heures par le préfet sans besoin de décision de justice. En prime, ils peuvent également être condamnés à une amende de 3750 euros. Par contre vous pouvez vivre dans la rue et dormir sur un carton sans que cela ne dérange la bonne conscience de nos dirigeants. Si l’été vous acceptez d’être délocalisé loin des zones touristiques pour ne pas faire « tache » dans le paysage et que le reste de l’année vous êtes transparent, vous avez le droit d’avoir un logement alternatif … sous le porche d’une église !

Tous ceux qui veulent vivre hors des normes du système, que ce soit par choix pour certains mais par obligation pour d’autres, tous sont considérés comme marginaux, dangereux ou … terroristes ! Il est dangereux que des personnes se réunissent, développent des liens, s’entraident et développent des modes de pensées alternatives. Le système capitaliste qui défend la libre circulation des capitaux, impose des règles strictes à la libre circulation des personnes et combat la libre installation des individus.

Que quelques marginaux ou SDF arrivent à se construire un abri de fortune à la périphérie d’une agglomération, cela n’inquiète pas trop le pouvoir, et permet aussi à quelques personnalités politiques ou médiatiques de dénoncer la pauvreté sans remettre en cause le système qui en est responsable : on reste dans le domaine de la compassion ou de la charité spectacle ! Il faut tout de même faire attention que ce genre de regroupement ne devienne pas trop important. Un groupe d’individus, qui échangent des idées en étant hors du système, est potentiellement suspect.

Cette loi est destinée à remettre dans le droit chemin ceux qui auraient la mauvaise idée de vouloir vivre différemment. Il faut absolument empêcher toute initiative qui remettrait en cause la pensée unique, vouloir vivre de manière plus ou moins indépendante, en remettant en cause les lobbies de l’agrobusiness par exemple ou en définissant d’autre règles de solidarité. Que des collectifs d’artistes, de salariés, de jeunes diplômés ou de personnes normalement bien ‘intégrées » dans la société décident d’un mode de vie alternatif est totalement inacceptable, et  peut à terme être dangereux ! On ne sait jamais sur quelle idée cela peut déboucher !

« La simplicité ne constitue pas un sacrifice. Elle est la baguette magique qui transforme le monde » … Erica ERDMANN

Publicités

Une réflexion sur “LOPPSI 2, PROTEGER LE SYSTEME !

Les commentaires sont fermés.