LE CHIFFRE : 21%

C’est à dire que plus d’un jeune sur cinq de 18 à 25 ans vit en France sous le seuil de pauvreté, avec moins de 950 euros par mois. C’est ce que révéle le rapport annuel du secours catholique qui constate qu’ils sont de plus en plus nombreux et représente onze % des personnes accueillies par ses centres. Parmi ces jeunes pauvres, on trouve des chomeurs, mais aussi beaucoup de CDD ou d’intérimaires. Les jeunes sont les premiers à être jetés dans   la précarité par la crise. Ceux qui sont sortis du systéme scolaire ne connaissent que des périodes de chomage, de stage,ou au mieux de CDD.

chomeurchomeurchomeurchomeur