YANKEES GO HOME !

 

Hillary Clinton annonce, choquée, que l’Iran se dirige vers une dictature militaire et dénonce l’apparition de commandos de la mort ! Mais pas un mot pour dénoncer les escadrons de la mort financés et entrainés par la CIA, qui ont sévis dans la plupart des pays du monde. Les prisons secrètes où l’on torture les opposants, le bombardement des populations civiles, les attentats attribués ensuite à des groupes terroristes, l’expérimentation de nouvelles armes sur les populations par l’armée américaine, tout cela n’a jamais inquiété madame Clinton !

Ce qui l’inquiète, c’est surtout l’accès au pétrole iranien, car pour assurer sa suprématie politique et économique, l’armée américaine consomme 200 millions de barils de pétrole par an ! Pour soutenir ses multinationales, l’armée américaine se déploie dans plus de 1000 bases dans près de 150 pays. L’hégémonie de la culture et du modèle américain coûte très cher à la planète et aux populations.

Les USA ont parsemés le monde de cadavres, des populations exterminées au Laos, des charniers en Colombie, des coups d’états au Chili, en Argentine, en Indonésie, des guerres en Irak, en Afghanistan, des enfants qui sautent sur les mines disséminées un peu partout, d’autres qui naissent mal formés suite à l’agent orange et d’autres saloperies comme l’uranium appauvri déversé par millions de tonnes. Dans quels endroits du monde n’y a t-il pas de victimes de l’impérialisme américain ? En Europe, la Grèce et l’Italie en savent quelque chose.

Partout où les intérêts financiers de sociétés américaines sont menacés ou seulement réglementés, l’armée intervient directement ou par coup d’état interposé. Il en est de même dans les pays qui veulent mettre en place des réformes sociales, cela va à l’encontre de la doctrine américaine !

La liberté des peuples à disposer d’eux même, l’avenir de la planète et la paix dans le monde, sont directement menacés par la suprématie militaire, la dictature économique et la pensée américaine.

 «Si j’étais le président, je pourrais arrêter le terrorisme contre les Etats-Unis en quelques jours. Définitivement. D’abord je demanderais pardon – très publiquement et très sincèrement – à tous les veuves et orphelins, les victimes de tortures et les pauvres, et les millions et millions d’autres victimes de l’Impérialisme Américain. Puis j’annoncerais la fin des interventions des Etats-Unis à travers le monde et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51ème Etat de l’Union mais – bizarrement – un pays étranger. Je réduirais alors le budget militaire d’au moins 90% et consacrerais les économies réalisées à indemniser nos victimes et à réparer les dégâts provoqués par nos bombardements. Il y aurait suffisamment d’argent. Savez-vous à combien s’élève le budget militaire pour une année ? Une seule année. A plus de 20.000 dollars par heure depuis la naissance de Jésus Christ.

Voilà ce que je ferais au cours de mes trois premiers jours à la Maison Blanche.

Le quatrième jour, je serais assassiné.»…….William BLUM


 

Publicités