MANGER OU CONDUIRE ?

Faire rouler sa voiture avec du blé, du maïs ou du soja, c’est bon pour la planète, car ce sont des biocarburants ! C’est la dernière trouvaille des lobbys économiques et financiers partisans d’une écologie de marché ! Alors que plus d’un milliard de personnes est sous alimenté, on va utiliser des millions d’hectares de terre et des millions de tonnes de céréales pour faire rouler nos bagnoles !

L’utilisation de terres agricoles pour produire du carburant, fait monter le prix des denrées alimentaires, un quart du maïs produit aux Etats-Unis fini dans le réservoire des voitures et ne sert plus à nourrir la population. La spéculation sur les céréales fait monter les prix à travers le monde. Des petits malins s’enrichissent et les Etats sont obligés de subventionner les produits de base des populations pour éviter les émeutes : ici aussi l’argent publique sert des intérêts privés.

Alors que l’on a facilement trouvé des centaines de milliards pour renflouer les banques, il est impossible de trouver 40 milliards par an pour éradiquer la faim dans le monde : c’est 2,5% des dépenses militaires mondiales ou 4% du budget de la publicité dans les pays riches !

Pour produire des biocarburants il faut énormément d’eau, il faut beaucoup d’engrais et de pesticides. Et comme les produits que l’on cultive ne finissent pas dans notre assiette, on est moins regardant sur les normes de pollution.

La destruction de la forêt primaire, en particulier dans le Sud Est asiatique est la conséquence directe de la culture des biocarburants. Mais également en Afrique, en Amazonie ou en Patagonie, les plantations industrielles recouvrent d’immenses territoires de cannes à sucre, de soja ou de palmiers à huile. L’existence même des paysans pauvres est remise en cause avec cette politique. Les cultures vivrières des pays du sud disparaissent au profit de biocarburants : les populations sont obligées d’immigrer pour pouvoir survivre.

Aux USA il y a quatre voitures pour cinq habitants, en France une voiture pour deux personnes et en Chine une voiture pour 50. Lorsque tout le monde sera au niveau des américains il n’y aura plus assez de terre sur la planète pour nourrir ….. Nos voitures ! Il faut également savoir que l’organisme qui consomme le plus d’essence pour ses véhicules (terrestres, aériens et maritimes) est l’armée des Etats Unis ! Pas de carburant et finie la suprématie militaire et économique américaine !

En surfant sur la vague écologique, des trusts et des multinationales ont flairé une juteuse affaire en profitant de la naïveté des populations pour spéculer sur une des choses essentielles à la vie : son alimentation !

La force du système capitaliste est de faire de tout problème une source de profit. La fuite en avant pour s’enrichir se fait toujours au détriment des plus pauvres, sous le regard bienveillant du reste de la population. La classe moyenne et ouvrière des pays riches ne se sent pas concernée et a encore l’illusion de s’en sortir, de toute façon elle est trop divisée et recentrée sur elle même pour se rebeller. Et même si une conscience émergeait, les contre feux sont nombreux pour les détourner des vrais problèmes : il suffit de lui parler d’insécurité, d’immigration, de terrorisme…….ou d’écologie.

Lire également : LA PLANETE RIGOLE

« Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations. Contrôlez le système alimentaire et vous contrôlerez les populations »   H.Kissinger

Une réflexion sur “MANGER OU CONDUIRE ?

Les commentaires sont fermés.