QUI CONNAIT LA RGPP?

Le sigle RGPP pour Révision Générale des Politiques Publiques incite peu à la curiosité. La RGPP aura pourtant d’importantes conséquences sur la vie quotidienne de chaque citoyen. La fonction publique va être soumise à une diète sévère d’ici 2012, on parle de plus de 200 000 emplois supprimés. On ne peut pas faire sans cesse des cadeaux aux banquiers et aux rentiers sans faire des économies ailleurs, ce sont donc les services à la population qui en feront les frais.

En vrac, cette réforme doit permettre la concentration des universités et des établissements de recherche, la fusion des hôpitaux ou des administrations, l’éclatement des services et la précarisation de l’emploi pour les catégories les plus vulnérables par une loi dite de mobilité. C’est la fin de l’indépendance de la fonction publique, et l’arrivée d’ un État affairiste strictement au service du capital.

La RGPP provient d’une méthode de management importée du Japon, et initiée par les milieux libéraux anglo-saxons. C’est une méthode qui vise à réduire les coûts, améliorer la productivité et fixer des objectifs : les problèmes humains ne sont pas pris en considération ! Les objectifs d’un policier, d’un instituteur ou d’une infirmière, répondront-ils uniquement à des logiques comptables ?

Cette réforme va permettre à des personnes privées de s’approprier des services indispensables à la population pour les transformer en services marchands dont le but ultime est de faire du profit ; elles profiteront des subventions de l’État et des structures existantes. Le service sera moindre et l’addition salée, comme avec avec la transformation de l’ANPE en « Pôle Emploi », et comme ils projettent de le faire pour les retraites ou la sécurité sociale avec des compagnies d’assurance privées. Au final, l’argent des contribuables financera des intérêts privés !

Depuis 2005 près de 200 audits ont été réalisés par des cabinets privés sur l’éducation, la protection sociale, la sécurité, la justice ou la politique de la ville. Le but est de réduire le personnel, et d’aménager une structure parapublique avant privatisation. Ils ne s’intéressent pas à la qualité du service rendu, leur approche est strictement comptable ! Qui à part une bande d’escrocs a pu imaginer marchandiser des services essentiels à ce qui fait la cohésion de la nation ?

Ces experts s’interrogent sur les économies que l’on peut réaliser sur les services à la population, mais les aides versées aux entreprises privées ne font l’objet d’aucun contrôle pour évaluer leur efficacité en matière de création ou de maintien d’emplois, pourtant cela nous a couté 75 milliards d’euro en 2008 ! Et pire, personne ne connait exactement le budget consacré aux audits depuis 2005, et pourtant la note pour l’administration française a dû être salée !

Il faut défendre le modèle français de société et résister contre le programme réactionnaire que N. Sarkozy impose à la France. La majorité et N. Sarkozy ont entrepris de démolir, pan par pan, l’organisation de la solidarité et de l’égalité à la française. C’est pourtant ce qui a permis pour l’instant d’atténuer les effets de la crise, et qui fait dire à des magazines américains que la France est le pays où la vie est la plus agréable !

«La réforme de l’Etat c’est moins de services, moins de personnels, moins d’État » François Fillon

« La réforme de l’État supposera que nous soyons courageux. La réforme de l’État supposera que chacun d’entre vous accepte qu’il y ait moins de services, moins de personnels, moins d’État sur son territoire » françois fillon le 10/10/09

Publicités

Une réflexion sur “QUI CONNAIT LA RGPP?

  1. Bonjour,
    Suite à votre commentaire sur Agoravox, je découvre votre blog et vous tire mon chapeau pour votre engagement. Car écrire en est un, aussi, à cette époque où il est nécessaire de bousculer les consciences. C’est aussi ce que nous essayons de faire avec « Fiers du service public », histoire de contrer le discours ambiant !
    Je vous invite à poster un témoignage sur http://fiers-du-service-public.fr et à nous rejoindre sur Facebook : http://www.facebook.com/fiers.du.service.public

    cordialement,
    La community manager du Fiers du service public

Les commentaires sont fermés.