TRES CHERS ELUS

A tout seigneur, tout honneur, commençons par le président de la république. Il gagne un peu plus de 19 000 euros. Il est logé, nourri, habillé, équipé, le chef de l’État n’a donc quasiment aucune dépense, son salaire, c’est son argent de poche. Il est entouré par une armée de conseillers, de gardes du corps et de collaborateurs en tout genre. Au terme de son mandat, il a droit, à vie, à un garde du corps, une voiture, un bureau et 6000 euros par mois. Le budget de l’Élysée est passé de 30 à 100 millions par an ! Les caisses sont vides …. pour les pauvres !

Le montant mensuel de l’indemnité parlementaire est de 7065 euros, plus une indemnité de frais de mandat qui sert à payer les frais de voiture, les frais de réception, d’habillement ou les déplacements, et s’élève à 5 791euro par mois L’assemblée nationale et le Sénat versent également un crédit de 8 859 euros par mois aux parlementaires, destiné à la rémunération de leurs éventuels collaborateurs (qu’ils en aient ou pas !). Au-delà de toutes ces indemnités cumulées, les députés et sénateurs bénéficient également de quelques avantages : un bureau est mis à leur disposition, le téléphone est gratuit ainsi que les transports en commun en première classe. 80% des députés cumulent leur fonction nationale avec une fonction locale, rémunérée, bien sûr. Ils peuvent aussi obtenir une retraite à 55 ans, même s’ils n’ont cotisés que 15 ans, et percevoir 4800 euros, sinon un mandat de 5 ans leur assure une retraite de 1500 euros. Signalons au passage que leur caisse de retraite est déficitaire. Ce sont les mêmes qui veulent réformer le système des retraites des autres citoyens !

Le salaire d’un ministre est de 13 471 euros plus une prime de 6 000 euros. Nombres de ministres occupent aussi des fonctions dans leur commune, rémunérées en plus, bien sûr! Certains ministères disposent de 40 chauffeurs et de 30 cuisiniers ! Les directeurs de cabinet touchent entre 6000 et 9000 euros par mois, et leurs différents collaborateurs entre 3000 et 6000 par mois.

N’oublions pas les conseils régionaux, les conseils généraux, et toutes les communautés d’agglomération et leurs diverses structures qui permettent aux maires et aux élus de cumuler allègrement plusieurs postes. D’autant plus facile qu’ils se nomment entre eux ! Sans oublier les dépenses de la communauté européenne, véritable bureaucratie à la soviétique, qui est un gouffre pour les finances de l’Europe et qui nourrit grassement ses élus et leur entourage. Pour info, les députés européens peuvent avoir une retraite de 9000 euros au bout de 15,5 années d’activité !

 Ils auraient tort de se priver, les français revotent pour eux ! Ceux qui préconisent que les élus ne devraient toucher que le salaire moyen des français sont pris pour des fous ! Sous prétexte qu’il serait facilement «corruptible», comme si un salaire élevé l’empêchait ! La propagande du «tous pourris» de l’extrême droite pour empêcher de changer le système est très habile, et porte ses fruits ! Comme s’il était impossible que certains se battent pour leurs idées, leurs convictions, et l’intérêt général !

Pour brouiller les cartes il suffit de bien rémunérer des secrétaires, des jardiniers, des électriciens ou d’autres fonctionnaires de petite catégorie travaillant aux services d’élus, d’avoir une bonne communication auprès des médias pour détourner l’attention sur les fonctionnaires et la fonction publique. Généralement cela marche assez bien, et l’électeur fait rapidement l’amalgame.

«Il y a deux catégories d’hommes. Ceux qui payent des impôts et ceux qui en vivent»…………Thomas PAINE

Publicités

2 réflexions sur “TRES CHERS ELUS

  1. beaucoup de chiffres fantaisistes …

    la vérité dans le dossier « Cumulus Politicus »

    sur grosseimposture.com

Les commentaires sont fermés.