AFGHANISTAN TERRE DES TALIBANS

Jusqu’à la fin des années 60 l’Afghanistan vit sur un mode féodal. En 1978 Taraki prend le pouvoir instaure un salaire minimum, lance une campagne d’alphabétisation, et de santé. Il crée un contrôle des prix sur les aliments de base, développe un enseignement public pour tous et se bat pour l’émancipation des femmes. Celles-ci font leur entrée au parlement et occupent des postes gouvernementaux. Puis le gouvernement décide d’éradiquer la culture de l’opium, et entreprend une grande réforme agraire. Plus de 75% des terres appartiennent alors à 3% de riches seigneurs féodaux.

Cela va beaucoup trop loin, et les oppositions surgissent: les trafiquants d’opium réagissent ; Les plus riches s’opposent à la réforme agraire ainsi qu’à la politique économique et sociale de Taraki ; Les mollahs s’opposent aux lois sur l’égalité des femmes ; Et Washington mesure pleinement les avantages d’un conflit proche des frontières de l’URSS. En septembre 1979 un coup d’état militaire renverse Taraki qui est exécuté. Un état islamique est instauré, mais il est rapidement renversé par ceux qui sont restés fidèles à Taraki.

 A la fin de 1979, le gouvernement Afghan, assailli de toutes parts, demande de l’aide à Moscou .Après beaucoup d’hésitations les soviétiques acceptent. L’occasion est trop belle, les américains transforment le conflit en guerre sainte en recrutant et en équipant des dizaines de milliers de combattants dans de nombreux pays musulmans, et notamment un certain Ben Laden. Des milliards de dollars alimentent le conflit, les États Unis veulent faire de l’Afghanistan le Vietnam des russes. En 1980 la campagne de boycott contre les jeux olympiques de Moscou permet d’accuser les russes d’ingérence en Afghanistan, en occultant le rôle des américains. De nombreux intellectuels et ONG seront manipulés.

 Lorsque les moudjahiddins entrent à Kaboul en 1989, la guerre civile succède à la guerre sainte. Sous le contrôle de la CIA, l’Afghanistan devient le plus gros producteur d’héroïne au monde. De nombreux combattants repartent chez eux prôner la guerre sainte. Les réseaux islamiques se développent dans de nombreux pays. Pour mettre fin aux luttes entre factions rivales, la CIA mise sur les talibans. Mais ceux-ci instaurent un règne de terreur religieuse, imposant une interprétation stricte de l’Islam. Ils éradiquent la culture du pavot dans tous les territoires sous leur contrôle, ainsi que les pillages et les viols. Les américains continueront à aider financièrement les talibans jusqu’en 1999. Après 2001 et l’intervention militaire, la culture de la drogue reprendra de plus belle.

 Cette région, aux portes de la Russie, est riche en gisements de gaz et de pétrole. L’Asie Centrale est stratégiquement importante, l’ Iran est tout proche, l’Inde et la Chine sont voisins. Le 18 mars 1991, le Time magazine dévoilait que l’administration US y envisageait une présence militaire . Dix ans plus tard, les attaques du 11 septembre fournissaient l’alibi idéal à ce scénario . Coïncidence, coïncidence !


Publicités